Agglomération chalonnaise

Bienvenue dans l'univers de la chalonnaise Frédérique Jacob

De l'école EMA Fructidor à Chalon-sur-Saône aux Beaux-Arts de Mulhouse, puis après avoir voyagé en Angleterre, en Espagne et posé ses valises aux quatre coins de la France, Frédérique Jacob revient s'installer, il y a une dizaine d'années, dans la région et donne vie à son personnage : Zouzou la Douce.

La passion de Frédérique Jacob pour le dessin, dès sa plus tendre enfance, l’a conduite à fréquenter l'EMA Fructidor à Chalon-sur-Saône. Plus que jamais, elle dessine, bricole, découpe, sans pour autant oublier son autre passion : la danse classique. 

"Mes professeurs disaient que je serais parfaite pour les illustrations de livres botaniques ou d'anatomie !" nous confie-t-elle. C'est donc tout naturellement qu'elle suit, après son orientation, une année de préparation à l'Ecole Média Art Fructidor afin de pouvoir intégrer les Beaux Arts de Mulhouse où est dispensé un enseignement très académique, mais très complet. "Quand je travaille, j'aime les choses précises, celles que l'on pourrait regarder à la loupe, très détaillées. Sans m'en apercevoir, les mêmes thèmes reviennent dans mes travaux :  la nature, l'enfance, la poésie, les choses simples qui parlent à tout le monde. C'est tout ce qui fait mon univers ; tout comme mon personnage de Zouzou qui a une physionomie si particulière. Je remets en situation des petits moments simples de ma vie, ou qui auraient pu l'être, et si cela rappelle à certains leur madeleine de Proust, j'en suis heureuse..." poursuit-elle.

Frédérique Jacob travaille ses toiles à l'acrylique, en y ajoutant quelques fois des collages papier. Les couleurs sont souvent douces et pastels ou gaies et fraîches, "mais jamais de noir, jamais!", nous précise-t-elle. Les dessins sont réalisés aux crayons de couleur, son outil de prédilection. Ainsi il est possible de superposer les teintes, de les varier à l'infini : "Ça a un côté retour à l'enfance. Tout le monde a un jour colorié et pourquoi arrêter quand on devient adulte ?" Et à la question pourquoi "Zouzou", elle répond : "C'était mon surnom quand j'étais petite. D'ailleurs certaines personnes continuent aujourd'hui encore de m'appeler ainsi !"

Pour l'avenir, Frédérique Jacob espère que Zouzou va montrer le bout de son nez un peu plus loin que Chalon, d'ailleurs, plusieurs boutiques l'ont contactée pour mettre les Zouzous en dépôt. Ayant plusieurs cordes à son arc, notamment son talent de céramiste en porcelaine, Zouzou commence aussi à apparaître sur de beaux gobelets... Affaire à suivre donc.

Venez à la rencontre de "Zouzou la Douce" dans le cadre de la boutique éphémère :  L'Eté Créateur, 1 rue Pasteur à Chalon-sur-Saône, jusqu'au 9 août 2017.

Photos portrait et photos boutique éphémère : infochalon.com - Photos dessins Zouzou transmises par Frédérique Jacob

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche