Chalon sur Saône

Le Choeur Opus 71 interprétera le Requiem de Mozart en 2019

Au cours de l’Assemblée Générale statutaire du Choeur Opus 71, Jean-Yves Poy a fait le point sur sa première année de présidence et a annoncé un programme exceptionnel avec l’interprétation d’une oeuvre maitresse en 2019 : le Requiem de Mozart.

Comme pour toute association une assemblée générale statutaire annuelle permet de faire le point sur les activités, les finances et les projets éventuels. Ce fut donc le cas pour cette réunion de septembre 2018 ou l’on a pu constater le travail important fourni par les choristes d’Opus 71, dirigé de mains de Maitre par Christian Garneret. 

Ce sont pas moins de 46 répétitions qui ont été nécessaires pour les 37 choristes d’Opus 71, de façon hebdomadaire ou sur des journées week-end, afin de produire quelques 7 concerts au total allant du « Carnet de voyages » à l’incomparable « Agnus Dei » de Samuel Barber et surtout l’extraordinaire « Magnificat » de Bach dans la notoriété indiscutable fut par la présence d’un nombreux public lors de l’interprétation dans la cathédrale Saint Vincent de Chalon-sur-Saône ou encore dans l’abbatiale Notre Dame de Beaune.
Un choeur Opus 71 qui lance toutefois un appel aux hommes ( basses et ténors), une nécessité pour trouver le parfait équilibre vocal et donner le meilleur ressenti de l’oeuvre interprété. Avis aux amateurs !

Le Requiem de Mozart en 2019

Il a appartenu à Christian Garneret, directeur musical du Choeur Opus 71, de faire part de l’oeuvre qui sera monté pour 2019, s’agissant de sans doute l’oeuvre maîtresse de Wolfgang Amadeus Mozart : son Requiem.
Une oeuvre qui verra un accompagnement orchestral avec l’orchestre symphonique de la communauté Urbaine Le Creusot - Montceau. Un orchestre exclusivement composé de 30 musiciens à corde avec le soutien de musiciens professionnels ou semi-professionnels pour bon nombre venant de Lyon. Et peut-être le renfort d’un autre choeur ?
Un premier concert sera donné pour l’Inauguration des Festivités du Millénaire de l’abbaye Saint-Philibert de Tournus en juin 2019. Un véritable évènement musical sur la Région Bourgogne et qui sera également interprété à Chalon-sur-Saône, Beaune et Le Creusot. Les dates seront arrêtées prochainement pour ces trois dernières villes.
Déjà se profile aussi l’année 2020 qui verra une oeuvre de belle qualité musicale s’agissant du « Requiem » de Dvorak, peu connu certes mais d’une pure et réelle recherche symphonique, ou là encore un partenariat musicale sera mis en place.

Une continuité formatrice

Le choeur Opus 71 est toujours en recherche d’une certaine « perfection » nécessaire sur un travail de la voix. Christian Garneret a souhaité travailler de façon « A Capella », les Motets de Bach et l’Agnus Deï de Samuel Barber afin de pouvoir présenter ce travail dans des concerts plus intimes et nécessitant moins de logistique.
Dominique Rougeron, au nom de la Municipalité Chalonnaise et Vincent Heutte, président de l’Union des Société Musicales du Chalonnais, ont tous deux salué le travail réalisé en précisant que « ce programme est riche pour l’avenir et apporte du plaisir à la ville autour d’un travail important. »
Preuve de la bonne ambiance régnante au sein du Choeur Opus 71, la soirée s’est terminée par un salut d’anniversaire (dont on taira le nombre d’années) à Carine Seguin, pianiste accompagnatrice lors des répétitions du Choeur qui se font à l’école Laënnec à Chalon-sur-Saone, à 20h30 tous les lundis soir.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche