Ailleurs

Autriche, Italie... un dimanche de tourmente...

Un Président d'Extrême droite dans la dernière ligne droite de l'élection du jour en Autriche... et Mattéo Renzi, le Président du Conseil Italien sur la scelette... Deux élections se jouent ce dimanche avec des résultats qui seront très surveillés à l'échelle européenne.

Mattéo Renzi a mouillé la chemise pour une vaste réforme constitutionnelle voulue en Italie, une réforme qui permettrait si elle devait être acceptée par référendum, concentrer davantage de pouvoirs entre quelques mains, afin de solder les années d'instabilité politique italienne. Reste si le projet porté le Président du Conseil devait être repoussé par les Italiens, c'est une nouvelle crise politique qui s'ouvrirait en Italie, avec sans nul doute, l'arrivée au pouvoir des populistes de Beppe Grillo et son mouvement 5 étoiles. D'ores et déjà, Mattéo Renzo a annoncé qu'il démissionnerait en cas d'échec au référendum. 

En Autriche, c'est aussi un dimanche sous haute surveillance, avec la possible victoire de Norbert Hofer, le candidat de l'extrème-droite. Pour ce 2e tour électoral, les partis traditionnels qui dirigeaient le pays depuis la seconde guerre mondiale, ont été balayés dès le premier tour. Au final, c'est un troisième tour qui est organisé ce dimanche, puisque le dernier scrutin avait été annulé pour irrégularités. Le candidat de l'extrême droite Autrichienne surfe sur la crise des réfugiés dans le pays où le mécontentement gronde sur la manière de gérer l'afflux des migrants. 

Les deux résultats de ce dimanche auront un retentissement de toute évidence et ce d'autant plus qu'ils ouvrent la voie à une série d'échéances électorales majeures en 2017, notamment en France. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche