Ailleurs

Arkansas : les femmes victimes de viol devront solliciter leur agresseur pour procéder à une IVG

On marche sur la tête !

La loi obligeant les femmes à demander la permission au "père" de leur fœtus avant de pouvoir avorter, entrera en vigueur à la fin du mois de juillet en Arkansas. Dans le pire des cas, la victime d'un viol sera obligée d’obtenir la permission de son agresseur avant de de pouvoir pratiquer une IVG (interruption volontaire de grossesse).

lire l'article

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche