Ailleurs

Un ô combien vague aperçu physique d'Israël, ou une quantité infinitésimale de ses particularités

«A Jérusalem, on prie, à Tel-Aviv, on s’amuse, à Haïfa, on travaille », a-t-on coutume de dire en Israël. Des clichés certes réducteurs, mais qui donnent une tendance ! Nonobstant, et sans rien préjuger de sa substantifique moelle, de son contexte géopolitique, ce serait un peu long et ardu, voici quelques photos à même de lever un très, très petit coin du voile sur cette Terre frémissante. Dans l’imagerie populaire, le Golan, le lac de Tibériade, Capharnaüm, Nazareth, Bethléem, Jericho, la mer Morte, Ashdod, Jaffa, le désert du Néguev, le Mur des Lamentations, le baptême dans les eaux du Jourdain, les Territoires palestiniens occupés (dixit l’ONU), etc. des noms  éloquents. La forme extérieure, l’existant. Tout simplement.   

Michel Poiriault

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche