Ailleurs

La justice juge “légitime” le décrochage d'un portrait d'Emmanuel Macron

Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé lundi 16 septembre deux décrocheurs d’un portrait d’Emmanuel Macron, invoquant « l’état de nécessité » et le « motif légitime », estimant en outre que le trouble à l’ordre public était très modéré.

lire l'article 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche