Bourgogne

Programme européen de coopération Interreg France-Suisse 14 nouveaux projets retenus

Les partenaires du programme européen de coopération Interreg France-Suisse ont examiné en novembre à Neuchâtel de nouveaux projets transfrontaliers. Sous la co-présidence de Liliane Lucchesi, conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté, déléguée aux relations franco-suisses, et de Jean-Nathanaël Karakash, président du conseil d’Etat de la République et canton de Neuchâtel, vice-président de la coordination régionale Interreg Suisse, 14 projets ont été retenus, bénéficiant d’un soutien de plus de 6 millions d’euros de financements européens FEDER (Fonds européen de développement régional) et plus de 3,5 millions de financements suisses (plus de 1,5 million de francs suisses de fonds fédéraux et près de 2  millions de francs suisses de fonds cantonaux).

 

Depuis le lancement du programme Interreg France-Suisse 2014 - 2020, ce sont ainsi plus de 18 millions d’euros de financements européens FEDER (soit 28 % de la totalité de l’enveloppe initiale) et près de 13 millions de francs suisses (fonds fédéraux et cantonaux) qui ont été alloués à 46 projets transfrontaliers, complétés par une part d’autofinancement des porteurs de projet, et par des cofinancements publics et privés, français et suisses.

 

Le programme France-Suisse 2014 - 2020 fait preuve d’un grand dynamisme depuis son démarrage en dépassant les objectifs initiaux de programmation de part et d’autre de la frontière.

 

 

Des projets variés couvrant le territoire franco-suisse, tout au long des 230 km de frontière

 

  • Cinq projets s’inscrivent dans l’axe d’intervention « économie et innovation ». Parmi ceux-ci :

 

  • Le projet MEDICAL I – MARGING vise à améliorer la prise en charge de patients présentant des tumeurs hépatiques. Il proposera aux radiologues interventionnels une solution complète (sous la forme d’un nouveau logiciel) permettant de réaliser des ablations de tumeurs du foie sous scanner de manière optimale de façon à réduire les risques de récidive sans augmenter les taux de complications.

 

Le projet MEDICAL I – MARGING est porté par leCentre Hospitalier Annecy Genevois et le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois. D’un montant total de 794 492 euros (878 550 francs suisses), il va bénéficier de 291 017 euros de FEDER, de 50 000 francs suisses de fonds fédéraux et de 50 000 francs suisses de fonds cantonaux.

 

  • RESponSE est un projet de recherche appliqué et collaboratif dont l’objectif est de répondre aux enjeux de santé et de sécurité des services d'intervention incendie. Le projet prévoit la conception et la fabrication de plusieurs systèmes (mesure de l’état des zones construites, mise en réseau de capteurs passifs dans les bâtiments et capteurs corporels portés par les pompiers, géolocalisation des pompiers, aide à la prise de décisions pour les services d’intervention).

 

Porté par l’Université de Franche-Comté et par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, le projet d’un montant total de 1 156 129 euros (1 271 742 francs suisses) est soutenu par le FEDER à hauteur de 551 859 euros (complétés par 118 060 euros de cofinancements publics français), et par 50 000 francs suisses de fonds fédéraux et 50 000 francs suisses de fonds cantonaux.

 

  • Six projets ont été retenus pour l’axe « patrimoine naturel et culturel », dont :

 

  • Sur les traces des explorateurs a pour but de développer et diversifier l'offre touristique des arcs jurassien et lémanique en s'appuyant sur des thématiques fédératrices, notamment la découverte et l'exploration des grands enjeux environnementaux et scientifiques de notre époque, et en faisant circuler les clientèles respectives de part et d’autre de la frontière.

 

Porté par la communauté de communes de la station des Rousses et la Fondation du parc zoologique La Garenne, le montant total de ce projet est de 561 502 euros (607 208 francs suisses), dont 203 264 euros de FEDER (complétés par 10 652 euros de cofinancements publics français), 30 001 francs suisses de fonds cantonaux et 20 000 francs suisses de fonds cantonaux.

 

  • REQUEST vise à mettre en place un dispositif et une équipe interdisciplinaire et transfrontalière autour de l’évaluation, le suivi, la valorisation et l’accompagnement de projets de quartiers en voie de réhabilitation, en France et en Suisse, sous l'angle de la durabilité, afin de favoriser une impulsion en matière de redynamisation des quartiers existants auprès des collectivités publiques.

 

Porté par l’Agence d'Urbanisme de l’agglomération de Besançon et  la Haute Ecole du Paysage, d'Ingénierie et d'Architecture, ce projet va bénéficier d’un montant total de 523 524 euros (575 877 francs suisses) dont 103 662 euros de FEDER (complétés par 23 000 euros de cofinancements publics français), 149 998 francs suisses de fonds fédéraux et 145 000 francs suisses de fonds cantonaux.

 

  • Trois projets ont été sélectionnés sur la thématique « emploi et accompagnement de la mobilité de la main-d’œuvre ». Parmi ces projets:

 

  • Le projet Autonomie 2020 a pour objectif de développer l’utilisation d’outils de géron-technologie, via une approche par les usages répondant au mieux aux besoins des utilisateurs et des professionnels, dans une logique d’optimiser le maintien des personnes âgées à domicile afin d’améliorer la qualité de vie sur le bassin lémanique.

 

Porté par le conseil départemental de Haute-Savoie et l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, ce projet d’un montant total de 1 394 247 euros (1 541 759 francs suisses) va bénéficier d’un soutien de 701 896 euros de FEDER, 187 503 francs suisses de fonds fédéraux et 125 000  francs suisses de fonds cantonaux.

 

  • Le projet CAJ BEJUNE a pour objectif d’enrichir l’offre proposée par la carte Avantages Jeunes en encourageant la participation des jeunes aux activités culturelles, sportives, touristiques proposées en France et en Suisse, Il s’agit de favoriser la mobilité transfrontalière de ces jeunes en développant des synergies entre les régions impliquées.

 

Porté par le Centre Régional d’Information Jeunesse et la République et Canton du Jura, ce projet d’un montant total de 1 011 595 euros (1 118 116 francs suisses) va bénéficier d’un soutien de 360 388 euros de FEDER, 155 183 francs suisses de fonds fédéraux et 162 684  francs suisses de fonds cantonaux.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche