Bourgogne

Festival international du film policier de Beaune 2017 : le palmarès

Samedi soir, lors de la cérémonie du palmarès, les différents jurys du Festival ont rendu leur verdict. Retour en images.

Après une brève allocution du Premier magistrat de la ville de Beaune (Alain Suguenot) et une déclaration d'amour au Festival international du film policier de Beaune par celui qui en est le fondateur et l'actuel président (Lionel Chouchan), place au palmarès.

Grand Prix du roman noir étranger

On le disait à propos de Philippe Rouquier, Prix du Premier Roman 2017 : "en dehors des réalisateurs et des acteurs sans lesquels point de films policiers, le Festival du film policier de Beaune met aussi à l’honneur ceux sans qui, parfois, il n’y aurait pas de scénario : les écrivains." 

Outre les auteurs de premiers romans, qu'il prime pour les encourager à continuer, le Festival décerne des prix aux auteurs étrangers, confirmés. Cette année, c'est Alex Taylor qui a reçu le Grand Prix du roman noir étranger, pour Le verger de marbre. Mais celui-ci ne pouvant être présent, c'est son éditeur qui est venu recueillir le précieux parchemin.

Prix du Jury Sang Neuf

Chargé de promouvoir chaque année de jeunes réalisateurs, du moins des réalisateurs prometteurs, le Jury Sang Neuf, présidé pour cette 9ème édition du Festival par Jacques Weber a quant à lui jeté son dévolu sur le film de Rodrigo Sorogoyen : Que dios nos perdone. Et à en croire Jacques Weber ce fut un choix difficile, les autres long-métrages étant tous eux aussi d'excellente facture.

Prix de la Critique

Incarnée par Philippe Rouiller, de la revue Positif, la Critique a choisi de décerner son prix à Raúl Arévalo, pour son film La colère d'un homme patient. Un film qui, selon Philippe Rouiller, faisant une analogie avec le vin, "veillira bien dans nos mémoires".

Prix Spécial Police

Le Jury Spécial Police, dont la mission est essentiellement de récompenser le film du Festival collant le plus avec la réalité des métiers de la police (ce jury est composé de professionnels de la police), a semble-t-il eu du mal à choisir. En effet, sa présidente, Danielle Thiéry a confessé que les membres du jury étaient divisés. Cependant, ce dernier à décerner son prix, à un seule et unique film : celui de Juan Carlos Medina, The Limehouse Golem. Pour sa précision.

Prix du Jury de la Compétition

Avant de décerner son Grand Prix, le Jury des films en compétition, présidé par un Jean-Paul Rappeneau pour le moins facétieux, a décerné cette année deux prix. Le premier à Cold Hell, de Stefan Ruzowitzsky ; le second à Raúl Arévalo, pour La colère d'un homme patient.

Grand Prix du Jury de la Compétition

Le Grand Prix du Jury, lui, est revenu à Tarik Saleh, pour Le Caire confidentiel. Absent, ce dernier n'a toutefois pas pu bénéficier des applaudissements du public.

Samuel Bon

Annonces