Bourgogne

ANGIOPLASTIE A CHALON - L'ARS Bourgogne-Franche Comté s'obstine sur la coopération avec Mâcon et Dijon

Après le communiqué de la commission médicale d’établissement du centre hospitalier de Chalon-sur-Saône en date du 14 mai, l’ARS Bourgogne-Franche -Comté tient à apporter les précisions suivantes :

Communiqué de presse

 

L’Agence Régionale de Santé rappelle qu’une coopération entre le CHU de Dijon, le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône et le CH de Mâcon a toujours été une condition indispensable à l’autorisation d’une activité d’angioplastie à Chalon.
Il s’agit d’une condition essentielle à la soutenabilité de ce projet lui-même, comme de la filière cardiologique dans son ensemble en Côte-d’Or et en Saône-et-Loire. Si l’équipe de cardiologie du CH de Chalon-sur-Saône ne partage pas cette analyse, elle ne peut pas prétendre ne pas en avoir été clairement informée à de multiples reprises.

Projet de coopération

Après de longs mois de travail conjoint, un projet de coopération a été soumis à l’approbation des trois établissements en mars 2018.
Le CHU de Dijon et le CH de Mâcon ont officiellement accepté d’adhérer à ce projet.
En le rejetant et en formulant une proposition unilatérale de dernière minute, qui ne pouvait qu’être écartée par ses partenaires tant elle remettait en cause le travail collectif entrepris jusqu’alors, l’équipe cardiologique du CH de Chalon porte la responsabilité de l’échec de cette coopération.

En l’absence d’accord, le Projet Régional de Santé (PRS) ne pourra pas entériner la perspective d’une autorisation pour une activité d’angioplastie à Chalon-sur-Saône.

L’ARS salue le sens du travail collectif et de l’intérêt général dont ont fait preuve les équipes du CH de Mâcon et du CHU de Dijon.

Elle regrette vivement que cet accord n’ait pu à ce stade aboutir et restera néanmoins toujours ouverte à une évolution du PRS, si l’esprit de coopération venait enfin à être partagé par tous.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche