Bourgogne

FOOD USE TECH - Connaissez-vous la Supernaise ?

Rencontre pour info-chalon.com avec Gaetan Gohin, co-fondateur d'Algama, entreprise 100 % française née dans la tête de trois étudiants et amis et qui trouvent aujourd'hui un très large écho outre-atlantique.

La mayonnaise sans oeuf, vous allez nécessairement crier au scandale alimentaire ! Sans doute que les puristes auront raison mais pour les autres, la supernaise est une vraie révolution culinaire grâce au pouvoir..... de microalgues ! Oui, oui... vous avez bien lu ! Gaetan Gohin, co-fondateur de l'entreprise était sur son stand du Food Use Tech à Dijon ce jeudi afin d'assurer la promotion de ses produits vraiment pas comme les autres. 

"On utilise le potentiel des microalgues, ce sont des super aliments aux qualités nutritionnelles exceptionnelles, et notamment la spiruline et la chlorelle". En ce qui concerne la spiruline, matière première de cette "mayonnaise" high-tech, ce sont pas moins de 9 vitamines, 20 acides aminés, 3 pigments d'intérêts, 65 % de protéines assimilables par le corps humain et trois minéraux. Gaetan Gohin va même plus loin dans son argumentaire de vente rappelant au passage que "ce sont 300 x moins d'espaces cultivables, 50 x moins d'eau et 50 x moins d'énergie pour produire les micro-algues". 

Un argumentaire qui fait mouche dans un moment de l'histoire alimentaire mondiale qui s'interroge énormement sur la capacité de la planète à assurer l'autosuffisance alimentaire.  

"La complexité était celui du goût, de la texture et de l'odeur" confie le co-fondateur de cette belle entreprise française qui grâce à la chlorelle, une autre micro-algue a trouvé un très large écho aux Etats-Unis avec la commercialisation d'une boisson qui fait fureur.  Un développement éclair qui a obligé les trois amis à ouvrir des bureaux à New York. 

Aujourd'hui côté Supernaise, ce sont désormais 4 saveurs (mayonnaise classique, ail et fines herbes, curry et piquante) qui sont proposées à la commercialisation dans près de 300 magasins en France, en lien avec la cellule innovation de Carrefour et Franprix. Les conditionnements commercialisés se sont étoffés aujourd'hui pour s'adresser également à une clientèle de restaurateurs. Gaetan Gohin n'oublie pas ses soutiens en soulignant le rôle essentiel joué par le pôle agroalimentaire Vitagora de Dijon. L'année dernière, l'entreprise a réussi une jolie levée de fonds avec près de 3,5 millions d'euros récoltés. C'est dire que l'ampleur du phénomène ne fait que commencer....

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche