Bourgogne

Baisse des effectifs de la fonction publique en Bourgogne-Franche-Comté entre 2013 et 2016

La fonction publique emploie 235 430 salariés en Bourgogne-Franche-Comté fin 2016. Les effectifs sont en baisse de 0,3 % par rapport à 2013, alors qu’ils augmentent dans presque toutes les régions. Si l’emploi diminue dans la fonction publique de l’État, il progresse en revanche dans la fonction publique territoriale et surtout dans la fonction publique hospitalière. Avec 18 % des agents âgés de 55 ans ou plus, la région est confrontée au vieillissement de sa fonction publique, en particulier dans la territoriale.

Communiqué INSEE Bourgogne-Franche Comté

 

En Bourgogne-Franche-Comté, 235 400 agents sont employés de la fonction publique fin 2016 (figure 1). En trois ans, les effectifs ont diminué de 0,3 %, soit 700 agents de moins, alors que sur cette même période l’emploi public progresse en France de province (+1,0 %). La Bourgogne- Franche-Comté est la seule région avec Grand Est où l’emploi public diminue.

Baisse des effectifs dans la fonction publique de l’État

Les effectifs de la fonction publique de l’État (FPE) diminuent entre fin 2013 et fin 2016 : 2 200 agents en moins y sont employés. Cette baisse de 2,2 % est la plus prononcée des régions françaises, après la Corse. Mais ce n’est toutefois pas la seule région où l’emploi diminue dans ce versant : la Normandie, le Grand Est et la Bretagne perdent aussi des effectifs mais à un rythme nettement moins important, entre - 0,7 % et - 0,9 %.

Dans la région, la baisse de l’emploi dans la FPE provient en premier lieu du repli des effectifs employés au ministère de la 

Défense. Suite à la dissolution de la base aérienne 102 située près de Dijon, 1 200 emplois ont été transférés vers d’autres sites militaires et l’ouverture d’un centre de formation fin 2016 n’a que partiellement compensé ces départs. 

Les emplois relevant des ministères de l’Écologie et de l’Économie et  des Finances sont aussi en repli (400 et 500 emplois en moins). 

Ceux relevant des ministères de la Justice et de l’Éducation nationale sont stables alors qu’ils augmentent dans les autres régions. Ceci explique aussi l’évolution plus défavorable de l’emploi public en Bourgogne-Franche-Comté.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche