Chalon /autour de Chalon

Une version de la théâtralisation de l'existence qui saura vous interpeller le samedi 7 juillet à Sevrey

L’atelier théâtre qui regroupe les foyers Arcadie, et Fontaine de Barange, battant pavillon ADFAAH (Association départementale des foyers d’accueil pour adultes handicapés), respectivement situés à Saint-Rémy et Buxy, sortira de l’ombre le samedi 7 juillet à 17h en la salle polyvalente de Sevrey (ouverture des portes à 16h30). Ce jour-là donneront-ils un spectacle intitulé « A vous de jouer », accessible à tous, et garant des choses de la vie telles qu’elles sont susceptibles de se présenter au commun des mortels. A noter que l’entrée sera libre, avec le pot de l’amitié offert à l’issue des prestations. Durée approximative : une heure.

Beaucoup d’arguments plaident en sa faveur

«L’atelier théâtre permet de maintenir l’expression verbale et non verbale. C’est un lieu où l’imagination créative est sollicitée. Les objectifs visés sont de leur permettre de travailler l’aisance corporelle, d’être à l’écoute des autres et de respecter leurs différences. Cela permet également de jouer la gamme des émotions, de développer l’imagination. Ils pourront avoir la possibilité d’être à tour de rôle acteur et spectateur. Le maître-mot sera le plaisir. Plaisir à être ensemble, avoir confiance dans le groupe. Une représentation publique n’est pas la finalité prioritaire de cet atelier », est-il notamment écrit dans le descriptif de l’expression artistique.

 

Un travail de longue haleine, et un effet « troupe de théâtre »

Monitrice-éducatrice à Saint-Rémy, alter ego de Catherine Gelin, laquelle occupe les mêmes fonctions à Buxy, Ghislaine Rippe Janniard (voir photo, avec également ses protégés) n’a pas sombré dans la facilité pour parvenir à ses fins sur les activités de jour. « Sur scène ça va être des acteurs qui résident dans ces foyers. Il a fallu que chacun trouve sa place », a affirmé celle qui a fait preuve de constance et d’un niveau de motivation solidement ancré. « C’est une véritable aventure humaine. Catherine et moi avons des idées, mais pas d’idées arrêtées. Il a fallu deux ans pour monter ce spectacle, car les choses ont sans arrêt évolué. Un lien de confiance très fort était indispensable pour faire sortir le meilleur d’eux-mêmes. Ca prend du temps. On avait envie de les emmener au bout de quelque chose, avec une vraie représentation. Ce qui est intéressant, c’est de trouver une sortie. Ils ont des idées, parfois sont envahis par elles, et ont du mal à en sortir. On travaille chacune de notre côté, et on se présente nos trouvailles. On valide, apporte des modifications. Il y a une partie expression corporelle, du mime, et du texte », devait-elle décrire.

 

Fiction ou réalité ? Réalité ou fiction ? A vous d’en décider…

Un éducateur filmera contenant et contenu, histoire de restituer une œuvre collégiale. Ghislaine Rippe Janniard lève un coin du voile. « Au départ ce sont des gens dans la rue qui ne se voient pas, ne se connaissent pas. A un moment donné ils vont se rencontrer, découvrir l’autre, l’émerveillement de la vie, et on trouve un trésor intérieur. On est très dans la symbolique. Chacun d’eux a trouvé un trésor sur lequel il a mis un nom. On ne leur a rien proposé, nous avons mis en forme. Par la suite ils s’appellent pour faire la fête, le cercle s’élargit.  Après il y aura une vie un peu plus intime, avec la vie de couple et les scènes de ménages, des problématiques d’adultes. On terminera par des totems, chacun aura la représentation de son propre geste, et puis il y aura la chanson « Il est où Le bonheur ? » 

 

L’identité des comédiens, dont certains sont sur des charbons ardents…

Evan Massida, Pascal Dubois, Jeanne Fourcade, Christopher Legay, Alix Celier (Saint-Rémy), et Sylvain Marin, Damien Dominguez, Alain Thiebaut, Jérémy Da Silva, Elodie Gardette, Mickaël Dubreuil (Buxy). Signalons par ailleurs l’engagement plein et entier de  l’école de musique du Bateau Ivre à Buxy pour la mise à disposition gratuitement des locaux destinés aux répétitions, le dessin de l’affiche dû à Nelly Serault (pensionnaire à Buxy), de même que la très appréciable responsabilité prise au son et aux lumières par Florian Mazoyer, salarié du foyer san-rémois.

                                                                                          Michel Poiriault

                                                                                         poiriault.michel@wanadoo.fr 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche