Chalon dans la rue

Et vous, que seriez-vous prêt à sacrifier pour séduire les autres ?

Chalon dans la rue, c’est beaucoup de spectacles, d’une heure ou plus. C’est également une variété de concerts, de déambulations. C’est, enfin, un vivier d’entresorts. Focus sur l’un d’entre eux.

On ne parle pas assez souvent du drame intime que vit chaque année le festivalier de Chalon dans la rue qui, ayant repéré deux bons spectacles qu’il tient à voir à tout prix, doit occuper une heure ou deux heures de battement entre ces derniers. Alors parlons-en.

Souvent, s’il crève de soif, comme c’est bien souvent le cas, il en profitera pour s’arrêter prendre une boisson fraiche dans un troquet dont la terrasse aura le bon goût d’être ombragée. Sauf que, une fois sa conso avalée, il lui restera encore du temps à tuer. Que faire, dès lors, pour occuper à bon escient le temps le séparant de son prochain émoi artistique, qu’il espère extatique ? Première solution : glander ci et là, au hasard des rues. Et comme à Chalon dans la rue, le hasard fait souvent bien les choses, la glandouille en question sera riche de rencontres enrichissantes. Deuxième solution : repérer un de ces entresorts dont regorge fort heureusement le festival.

« Entresort ». Le néo-festivalier, pas encore rompu au jargon des artistes de rue, ne sait peut-être pas de quoi il s’agit. Pas de panique, on va lui dire. Composé de la forme entre du verbe entrer et de la forme sort du verbe sortir, c’est un genre de spectacle dont la forme (courte) est contenue dans le nom et qui, plus concrètement, fait appel à une baraque, une roulotte, une caravane, « où l'on montre un phénomène, une femme colosse, un phoque savant, ou autre chose » (Hector Malot).

Pour le festivalier désireux de tenter cette solution de l’entresort, malgré la perspective peu réjouissante de se retrouver enfermé dans une étuve par la canicule sévissant actuellement, info-chalon.com en a repéré un, qui a le bon goût d’être climatisé. Il se trouve Place Armant Caillat (pastille 48). A l’intérieur de la roulotte, vous pouvez y découvrir le théâtre de papier de Maëlle Le Gall, une jurassienne vivant à Arbois. Il s’agit d’une réponse pour le moins poétique à la question suivante : « Que seriez-vous prêt à sacrifier pour séduire les autres ? » Cette réponse, à Info-Chalon.com, on pense qu’elle mérite d’être connue des festivaliers. C’est pourquoi on ne saurait trop la leur recommander.

S.P.A.B.

 

Mémo :

Artiste : Miniature (Maëlle Le Gall)

Intitulé du spectacle : « Que seriez-vous prêt à sacrifier pour séduire les autres ? »

Lieu : Place Armant Caillat (pastille 48)

Dates : Jeudi 21, vendredi 22, samedi 23 et dimanche 24 juillet

Horaires : Entre 14 et 17 hrs

Durée de l’entresort : 15 mn

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche