Chalon dans la rue

Echauffement avant Chalon Dans La Rue 2017 : « Rejoindre le papillon », un beau spectacle sorti d’une chrysalide, celle de la Compagnie des mobilettes

Lundi soir, au Port Nord de Chalon, le Collectif de la Méandre proposait aux curieux de voir « en avant-première » des spectacles programmés pour la 31ème édition du festival des arts de la rue. Parmi ces « échauffements », celui de la Compagnie des mobilettes, « Rejoindre le papillon » a particulièrement touché votre serviteur d’info-chalon.com.

Leur compagnie est basée en Ardèche, à côté d’Aubenas. Lui, Mathieu Antajan, a fait le centre national des arts du cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne. Elle, Marie Châtaignier, est danseuse contemporaine, formée sur le tard aux rencontres internationales de danse contemporaine (RIDC) de Paris après avoir longtemps œuvré en milieu scolaire. Et ils ne l’auraient pas confié à votre serviteur que celui-ci se serait douté que chacun avait un parcours différent de l’autre, vu leur langage corporel « au repos ».

Pour le festival des arts de la rue de Chalon-sur-Saône, ils vont jouer un spectacle qu’ils ont intitulé « Rejoindre le papillon ». Un spectacle qu’ils ont monté en très peu de temps, puisqu’ils l’ont créé au mois de juin dernier. Un spectacle qui mêle mouvement, musique et parole. Un spectacle qui a nécessité un gros travail en amont, celui consistant à écouter pléthores de témoignages de parents d’enfants handicapés pour en extraire la « substantifique moelle » chère à Rabelais. Un travail dont votre serviteur mesure l’immense charge émotionnelle, tant ceux dont il a pris connaissance, qui lui ont rappelé ceux de parents qu’il a interrogés récemment*, sont bouleversants. Bouleversants d’humanité, de douleur et…de réalité. Réalité de laquelle ils sont donc partis pour créer un spectacle poignant, donnant enfin à comprendre ce que vivent des familles françaises, souvent dans le silence, l’indifférence, voire le mépris.

Lundi soir, ils étaient accueillis au Port Nord** par leurs amis du collectif de La Méandre pour un « échauffement ». Devant une bonne cinquantaine de personnes, ils ont pu « tester » leur spectacle et, surtout, son impact, sa réception. S’il ne craignait d’en faire trop, votre serviteur d’info-chalon.com écrirait sans doute qu’une fois parti du Port Nord, il a enfin osé pleurer les larmes qu’il a retenues durant tout le spectacle. Mais comme il craint de passer pour un cœur d’artichaut, il n’en dira pas un mot et se contentera de dire au lecteur qu’il faut voir ce beau spectacle où les mouvements de ces deux artistes - quand ceux-ci se déchirent, se rejettent, se hissent péniblement, s’enlacent devant vous – savent littéralement donner corps à la réalité que les témoignages qu’ils ont sélectionné cisèlent par des locutions telles que : « ça reste compliqué d’en parler » ; « et le diagnostic est tombé » ; « comme un souhait inavouable d’avoir un autre enfant » ; « le handicap, c’est un mot qui fait peur, qui casse l’image de l’enfant parfait ».

 Samuel Bon

*Lire l’article d’info-chalon.com :

http://www.info-chalon.com/articles/saone-doubs-bresse/2017/07/10/31378/saint-maurice-en-riviere-le-petit-pierre-prive-d-ecole-faute-d-auxiliaire-de-vie-scolaire/

**Lire l’article d’info-chalon.com :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-dans-la-rue/2017/07/18/31542/chalon-dans-la-rue-2017-la-deuxieme-vie-du-port-nord-de-chalon/

Infos pratiques :

Dates : jeudi 20, vendredi 21, samedi 22, dimanche 23 juillet

Horaire : 11 h 30

Lieu : square des anciens combattants d’Extrême-Orient (pastille 66)

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche