Chalon sur Saône

Un rapprochement stratégique et un beau projet à Boucicaut

Le logement social bouge. Logehab vient de signer un accord stratégique avec Logeo. Pour une vraie complémentarité au service des entreprises et des salariés. Mais aussi pour se faire entendre haut et fort. Sur Chalon, le projet Boucicaut avance.

Logéhab, dans sa mission logement accompagne quelque 2 500 entreprises et près de 20 000 salariés. Après avoir mené à bien une fusion avec les auvergnats, c’est d’un rapprochement coopératif avec Logéo (présent en Ile de France et Normandie) dont il est question. En obtenant le feu vert de l’Etat, les deux structures (tout en gardant leur autonomie) deviennent une belle entité qui pèse 45 000 logements et une production annuelle de 1 400 logements sociaux.

 

Les assemblées générales sont terminées pour le groupe Logéhab vient de se donner un nouveau président, un bourguignon de Sens, Bernard Machavoine. Côté bilan, on déplore toujours la mainmise de l’Etat sur la gestion, et qui ponctionne 1,2 milliard d’euros pendant trois ans pour financer l’ANRU et la FNAL. Tout en réclamant, en plus, à Logehab de développer le logement social en zone tendue à hauteur de 1,5 milliard d’euros. Ce qui va contraindre l’organisme à emprunter 1 milliard d’euros par an auprès de l’Etat. Ubu est bien au pouvoir ! « Quand une entreprise mettait 1,6 euro dans la cagnotte, nous en mettions 4. Désormais nous ne pourrons pas mettre plus de 2,5 euros. Il faudra faire avec » note au passage le directeur de Logehab, Vincent Bretin.

 

De ce fait il a fallu réagir et se tourner vers les activités des filiales de services « on a taillé dans les effectifs, 15 % des personnels ont été redistribués sur les filiales et nous nous devons de saluer la réactivité et le grand sens de responsabilité des personnels qui se sont adaptés et des partenaires sociaux de l’entreprise qui ont joué la concertation » note t-il.

 

La nouvelle coopération avec Logéo c’est aussi une nouvelle culture qui va s’installer. « Leur approche de l’aide aux entreprises et salariés est un peu différente de la notre, mais intéressante. Ils ont une ingénierie sociale très pointue et agréée par l’Etat. Ce qui nous permet d’affiner la réflexion sur les résidences meublées pour les salariés mutés et aussi pour les accidentés de la vie. Une volet d’accompagnement qui mérite encore plus d’attention » évoque Vincent Bretin qui note aussi une particularité qui rapproche « tout comme nous, Logeo est très attaché à la notion de territoire et nous pensons qu’il n’y a pas qu’à Paris, à Marseille qu’on se loge. Nos régions ont de l’avenir ».

 

Boucicaut…ça avance !


C’est courant 2014 que les 48 logements initiés par Logivie dans le quartier Boucicaut seront livrés. Des appartements en haute qualité environnementale et a basse consommation d’énergie qui ne vont pas rester vides longtemps. Mais déjà chez Logivie on réfléchit sur d’autres projets de poids, dans l’Ile Saint-Laurent notamment.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche