Chalon sur Saône

La kinésiologie, du baume au coeur et au corps des fibromyalgiques, pour ne citer qu'eux ?

Parce qu’elle est particulièrement sournoise et propre à chacun, surtout à chacune, la fibromyalgie (des maux répétés en tous sens, auxquels viennent prêter main-forte fatigue chronique, troubles du sommeil…) se doit d’être contrée pour que les personnes incommodées ne boivent pas la tasse. Mieux vivre avec la protéiforme affection, ce syndrome aux très pénibles symptômes, tel est le leitmotiv de la F.A.C.E. (Fibromyalgie Association du Centre Est). A l’Espace Santé Prévention de la ville de Chalon-sur-Saône, une dizaine de personnes ont été tout ouïe devant un couple entièrement acquis à la cause de la kinésiologie, personnifiant l’un des paramètres à la solde d’un état de santé bonifié.

Le corps, l’âme et l’esprit : l’union sacrée

Introduit par la présidente Martine Picinelli de l’association à ossature interrégionale sise à Dijon, assistée de la trésorière Suzel Caumette et de la déléguée locale Mathilde Cornaz, le thème du jour a été décortiqué par Eric et Catherine Labbé, à la stabilité éprouvée par un vécu en la matière de quinze ans, praticiens ayant pignon sur rue à Pierre-de-Bresse. La kinésiologie, quèsaco ? « C’est une technique qui s’apprend dans des écoles privées spécialisées. Elle repose sur le test musculaire, il en existe quarante-deux, pour évaluer le tonus d’un muscle. On va aller vers une approche thérapeutique, basée sur les méridiens et les émotions. Tout au long d’une séance on va tester tout, tout, tout, l’arsenal d’émotions, de phrases…La démarche consiste à chercher un rééquilibrage afin que le muscle ne lâche plus. Il faut investiguer l’événement qui a créé l’apathie, le renoncement, la colère, etc. en essayant de faire prendre conscience à la personne qu’il y a une relation événementielle. » D’après le duo, le tout est indissociable. « « On a une approche globale. Nous avons une âme qui est venue faire une expérience dans un corps. Ca nous a amené des traits communs aux personnes qui nous ont vus. Il y a la difficulté à se faire entendre, se faire prendre en compte dans la vie, un fond de sensation d’impuissance qui entraîne une forme de résistance face à la vie. Ca crée un état de dépression larvée, tout se bloque dans l’organisme. »

 

« Jouissons de l’expérience, ouvrons notre esprit »

Mais pour pouvoir, condition sine qua non, convient-il de vouloir, postulat non négociable. Alors, aide-toi, le ciel t’aidera, enfin plutôt en la circonstance, Eric et Catherine. Sans pour autant employer la manière forte. « Tout être humain a du mal à regarder en face ses parts d’ombre. On travaille toujours en douceur, avec de la diplomatie, et beaucoup en guérison spirituelle. La victoire n’appartient pas au thérapeute, mais à la personne qui veut s’en sortir. Nous allons repérer les blocages, la façon dont vous vivez émotionnellement le syndrome, l’histoire familiale, mais on ne va pas gloser sur elle, on va corriger. » Lorsque l’épée de Damoclès menace de s’abatttre les recommandations fusent. « Quand on n’arrive pas à se donner de l’amour dans le sens de la quiétude, on finit par avoir des pathologies, des douleurs. Toute notre démarche est de calmer les états conflictuels internes, pour retrouver sa nature d’origine. On raisonne toujours sur le même disque rayé. Il faut ne plus fonctionner dans la croyance, jouissons de l’expérience, ouvrons notre esprit. La paix et la joie viennent du silence intérieur. La qualité de nos pensées aura un impact formidable sur nous-même et les autres. » Là où le bât blesse, c’est dans la résignation, le repli sur soi, l’enfermement dans une spirale infernale. « Chez les fibromyalgiques il y a une forte résistance dans l’acceptation. Mieux vaut par ailleurs faire taire les argumentations intérieures, ne plus juger les choses. Si l’âme ne trouve pas sa libre expression, le corps ne va pas bien. » On n’a rien sans rien, le couple a cette formule lapidaire pour traduire le fond de sa pensée : « Les miracles, c’est la science des ignorants… »

 

Des adjuvants en veux-tu en voilà

Catherine et Eric disposent d’un groupement de moyens mis en œuvre en vue de l’augmentation des chances de mieux-être si affinités. Il en va au premier chef de la naturopathie, qui « permet d’avoir des connaissances sur le fonctionnement physiologique, et sur les plans émotionnel, mental, spirituel ». Greffons également le décodage biologique (décryptage de toutes sortes de maladies, car il y a toujours des constantes psycho-émotionnelles et comportementales »), la reprogrammation de l’ADN (« elle rétablit un état de paix, de rapport à soi »), la chromatothérapie, le Mil-Thérapie (appareil de thérapie quantique), la sophrologie, le Rebirth (« technologie respiratoire connue en Inde basée sur le yoga du souffle, autorise la personne à rencontrer tous les espaces de douleurs refoulées »), etc.

 

Renseignements complémentaires :

www.labbe-kinesio71.fr ; site de l’association F.A.C.E. : http://fibromyalgie-face.fr, mail : centre-est21@fibromyalgie-face.fr

                                                                                                        Michel Poiriault  

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche