Chalon sur Saône

Ce samedi 11 juin, chez Gibert Joseph, à Chalon : Jacques Ambert dédicace son roman « Ecoute, petit… »

On voit que l’été, cette période propice aux lectures permettant de nourrir nos esprits fatigués par une année de course folle, arrive à grands pas chez Gibert, à Chalon. En effet, la librairie a concocté un cycle de rencontres avec des écrivains, qui s’étalera sur tout le mois de juin, pour faire découvrir à ses clients et aux serial-lecteurs de tout poil des livres dignes d’agrémenter leurs soirées estivales. Première rencontre, ce samedi 11 juin, à partir de 15 heures.

« La musique est une langue universelle qui peut être lue, chantée et composée par tous, oui...par tous ». Lorsque son professeur, Monsieur Cuvelier, lui dit cela, le jeune Alex, venu prendre sa première leçon de musique, doit probablement se sentir pousser des ailes. Mais lorsque celui-ci ajoute : « Il te faudra un piano à la maison pour étudier », c’est un peu la douche froide pour Alex. 

Un piano ? Ses parents, de condition très modeste, n’ont pas les moyens de lui en acheter un. Faut être Emmanuel Macron pour croire et asséner, avec cette ineffable morgue distinguant à coup sûr les dominants et leurs valets enamourés de ceux qu’ils dominent de toute leur suffisance, qu’il suffit de vouloir pour pouvoir… La plupart du temps, c’est surtout quand on peut que l’on veut…Après, allez faire comprendre cela à un type né avec une cuillère en argent dans la bouche… Autant demander à un chien de faire des chats… 

Louer un piano ? Vu les tarifs en vigueur, ce n’est guère plus envisageable… La musique est peut être une langue universelle qui peut être lue, chantée et comprise par tous, mais surtout par tous ceux qui ont de l’argent à lui consacrer, une fois le nécessaire vital assuré. Et si Alex n’ose se le dire consciemment, il n’en pense sans doute pas moins… 

Fort heureusement, la vie n’a pas décidé d’être chienne avec Alex qui, au détour d’une conversation, voit l’un de ses voisins, un vieux monsieur un peu porté sur le jaja, le père Diollet, lui proposer de venir faire ses gammes sur le piano qui trône au milieu du capharnaüm qu’est sa maison. 

Ecrit dans une jolie langue, qui court sur le papier comme un ruisseau descend le flanc d’une montagne d’Ardèche pour rejoindre d’autres rigoles et former une rivière, Ecoute, petit…, de Jacques Ambert*, est un roman qui se lit bien, très bien même. Et nul doute qu’il ravira les amateurs d’histoires à nous emporter loin : par-delà l’écume sans saveur des jours ordinaires. 

C’est ce roman que Jacques Ambert viendra dédicacer ce samedi 11 juin, dans les locaux de la librairie Gibert Joseph, à Chalon. Une rencontre qui devrait ravir aussi bien mélomanes qu’amoureux des mots.

 

S.P.A.B.

 

*Jacques Ambert, Ecoute, petit, Editions Beaurepaire, 2016, 276 p, 17 euros

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche