Chalon sur Saône

Ce samedi, chez Gibert, T’choupi sera là pour les petits et les grands

En pointe sur la littérature jeunesse, comme sur le reste d’ailleurs, la librairie Gibert Joseph de Chalon organise un après-midi T’choupi ce samedi, entre 15 h 30 et 17 hrs.

Pour initier ses enfants à la lecture, on peut considérer qu’il faut les gaver des fables du sieur Jean de la Fontaine. Sans doute le plus sûr moyen de les en dégoûter voire de les priver d’enfance, en les mettant trop tôt nez à nez avec les principes moraux qu’elles contiennent. Et certainement l’une des façons les plus répandues, comme l’a très bien écrit Jean-Jacques Rousseau dans Emile ou de l’éducation, de ne pas les considérer pour ce qu’ils sont : des enfants, c’est-à-dire autre chose que des adultes.

On peut aussi leur lire puis faire lire des contes de fées. Une pratique encouragée, notamment par Bruno Bettelheim, qui voyaient en eux, dans Psychanalyse des contes de fées, des histoires ne traumatisant pas les jeunes lecteurs, répondant de façon précise à leurs angoisses, les informant des épreuves à venir et des efforts à accomplir, sans les priver d’enfance, et de la relative insousciance qu'elle suppose.

On peut aussi leur offrir des livres de littérature-jeunesse. Par exemple ceux relatant les aventures de T’choupi, un petit garçon inséparable de son ours en peluche, c’est-à-dire un héros auquel l’enfant peut s’identifier, bien plus qu’il ne le fait quand il se retrouve placé face à une morale sentencieuse. Cette morale qui, inculquée dès son plus jeune âge, en fera quasi-immanquablement un névrosé, en tous les cas un malheureux, encorseté par un tas de principes à la c…, contraint de se ruiner en thérapie(s) pour enfin oser vivre comme il l’entend, sans se flageller au moindre de ses faits et gestes.

Vous ne connaissez pas ces livres ? Allez donc faire un tour chez Gibert ce samedi 24 septembre, entre 15 h 30 et 17 hrs. Il ne le sait pas encore, mais, plus tard, votre enfant vous remerciera de lui avoir mis ces livres-ci dans les mains, plutôt que les Fables de La Fontaine, qu’il aura d’ailleurs tout le loisir de découvrir une fois devenu…grand. 

S.P.A.B.

Météo locale

Recherche

Mode et beauté