Chalon sur Saône

Chalon-sur-Saône - Touché mais pas coulé, l'Arrosoir fêtera ses 45 ans!

Une programmation recentrée sur le soutien à la création, une équipe qui a du pep's, l'Arrosoir n' a pas dit son dernier mot!

Photo d'une partie de l’équipe de l’Arrosoir tirée de la série des 45 ans de l’Arrosoir. Crédit photo :  Clément Vallery. De gauche à droite, Patrick Merlo (trésorier), François Merville, Susanne Kayser, Stéphane Warnet, Olivier Py, Pierre Philibert (président), Annabelle Simon (vice-présidente), Romuald Josserand et Médéric Roquesalane.

L'Arrosoir propose aujourd'hui une programmation recentrée sur le soutien à la création et l’accompagnement des pratiques artistiques, amoindrissant son simple rôle de diffusion, nouveau budget oblige. Le public, lui, est toujours au rendez-vous et les bénévoles, plus que jamais mobilisés pour faire vivre ce haut lieu du jazz en Bourgogne - le plus ancien.

Des nouveautés, pour se réinventer? L'Arrosoir propose désormais un concert professionnel par mois, moins de diffusion donc qu'auparavant mais il met en place de nouveaux rendez-vous : des goûters concerts, des apéro-docus, des apéro-rencontres, jam session... toujours avec la même exigence de qualité et avec une convivialité affichée.

2017, une éclaircie? L'Arrosoir affiche également un effectif salarié très réduit aujourd'hui avec seulement un demi-temps! La structure, qui gère également les résidences, les répétitions, les enregistrements, l'accompagnement de projets et en ce sens les liens et le partenariat avec le Conservatoire du Grand Chalon sont très ténus... autant d'activités non visibles mais très importantes, attend son nouveau salarié pour janvier (Contrat Aidé sur 2 ans, temps plein). Restera à développer des actions en direction des écoles, des maisons de quartier, du centre pénitentiaire...

Hic et nunc. L'Arrosoir propose, depuis l'année dernière, une programmation trimestrielle et "ce trimestre est un peu particulier car il s'agit d'une période de transition autant administrativement qu'artistiquement. On commence à tester des choses. Ce sera le préambule au futur projet", nous explique Médéric Roquesalane, administrateur de l'Arrosoir. 

45 ans! Mais en filigrane, une question en suspens : l'Arrosoir fêtera t-il son cinquantième anniversaire? C'est tout ce qui est souhaité car l'Arrosoir connaît, depuis quelques années, un succès sans précédent et la salle affiche souvent complet!  Pour son anniversaire, précisément, l'Arrosoir mettra les petits plats dans les grands avec bon nombre de surprises! Aussi pour rendre hommage lors de cet événement à ceux qui font l'Arrosoir, une série de photos réalisées par Clément Vallery est à découvrir sur  :  https://www.facebook.com/LArrosoir-196986403795399/?fref=ts

Et pour cette rentrée, pas de changement de tarif. " La priorité de l'Arrosoir est de rester accessible. Nous réfléchissons d'ailleurs à la mise en place d'un tarif étudiant", précise Médéric Roquesalane.

Venez nombreux découvrir cette nouvelle programmation et longue vie à l'Arrosoir!

Météo locale

Recherche

Mode et beauté