Chalon sur Saône

Sur le marché, les chalonnaises et chalonnais ne manient pas la langue de bois

Ils s’expriment, sur l’élection de Donald Trump aux Etats Unis et sur le retour de l’uniforme à l’école évoqué par François Fillon lors des primaires de la droite. Info-chalon.com donne la parole.

Une fois par mois, info-chalon.com donne rendez-vous aux chalonnais et Grands chalonnais. Pour cette 3ème rencontre, la plupart des personnes qui ont pris part à cette interview étaient interrogées sur le marché et ses abords de la rue aux Fèvres à Chalon-sur-Saône.

Deux questions ce dimanche matin : 1) Que pensez-vous de l’élection de Donald Trump aux Etats Unis ? Et la deuxième : 2) Que pensez-vous du retour du port de l’uniforme demandé par François Fillon lors des primaires de la droite ? 

Caroline 20 ans étudiante :1) « Je pense qu’il faut être suffisamment intelligent pour se faire élire dans de telles conditions comme il l’a fait, surtout avec les bêtises qu'il a prononcé ! 2) Je suis plutôt pour, car je suis allée en Australie et là-bas c’est l’usage et cela ne choque personne !».

François, 46 ans, commerçant non sédentaire : 1) « Je pense qu’il va gérer son pays comme il gère ses entreprises, en sélectionnant une certaine classe sociale au dépit d’une autre qu’il ne supporte pas ! Cette élection reste néanmoins une surprise. 2) Je trouverai cela pas trop mal si cela peut permettre, de nouveau, aux jeunes de retrouver de l’éducation et du respect ».

Yvette, 71 ans, retraitée : 1) « Honnêtement, cela nous fait un peu peur de voir ce genre de type au pouvoir. 2) Il y a bien sûr le pour et le contre, mais il faut arrêter de copier les autres, nous ne sommes pas en Angleterre! ».

Jean Marc, 68 ans, retraité : 1) « Rien du tout, car je ne suis pas du tout politique 2) Je pense que c’est tout à fait ridicule ! Si on doit revenir sur le modèle d’antan, alors il faut aussi faire de la leçon de morale comme on avait avant les cours, qui était dispensée par les profs. Et puis nous, à l’époque, quand on prenait une claque par les profs, on n’allait pas se plaindre à nos parents, car on prenait le double à la maison ! ».

Timothé, 26 ans, capitaine de bateau de tourisme (au centre de la photo) : 1) « Cela va amener un peu de renouveau, il faut voir à la longue. Néanmoins, c’est un bon homme d’affaires, et je pense qu’il doit pouvoir relever son pays ! 2)  Je pense que c’est bien car il y aura moins de disparité entre les élèves, c’est très bien, je suis pour ! ».

 Jean-Michel, 53 ans, enseignant : 1) « J’ai pour cette élection, plus d’interrogations entre l’action réelle des Etats Unis dans son discours et ce qu’il va faire vraiment ! De toute façon, on juge un gouvernement par les faits. Derrière les mauvaises paroles qu’il a prononcé, qu’est-ce qu’il peut réellement faire après ? Je ne pense pas que l’on puisse dire que le peuple américain soit tous des fachos, vu qu’il n’avait pas la majorité des voix ! 2) Je pense que c’est une mesure cosmétique et populiste ! C’est d’une certaine façon, flatter le, « c’était mieux avant », sauf que moi, ce que je vois, c’est qu’ils vont supprimer 500 000 fonctionnaires dont certains dans l’Education Nationale, donc moins de profs avec des élèves en uniforme cela ne va pas changer grand-chose ! ».

André, 65 ans, retraité : 1) C’est un petit peu bizarre cette élection avec ce Trump qui est élu avec moins de voix que son opposant. Moi, je n’aurai pas mis à la tête de ce pays un homme qui tient des propos que je trouve racistes ! 2) Je pense que c’est bien, car j’ai connu cela de mon temps. Au lieu de venir à l’école avec des produits de marque qui vont différencier les élèves, l’uniformité sera bien mieux !

Magaye, 47 ans, éducateur à la P.J.J : 1) D’abord, beaucoup d’inquiétude. Je pense que cet homme va créer un bouleversement mondial contre lequel, les européens doivent faire face. Pour cela, une nouvelle fois, il va falloir s’accorder avec les anciennes colonies pour que l’Europe puisse lutter contre les Etats Unis ! 2) On recule de plus en plus, pour copier quoi, un modèle communiste ! Je pense qu’il faut plutôt mettre d’avantage de moyens sur l’action de l’éducation et rendre les parents plus responsables des attitudes de leurs enfants, l’école ne peut pas tout faire ! ».

Alix, 30 ans, juriste (à gauche de la photographie) : 1) « Sans commentaires, car je trouve que nous ne sommes pas américains et que l’on n’a pas à se positionner sur le choix des élections de vote des autres pays ! 2) Pourquoi pas ? Je ne suis pas choquée de cette prise de position, cela permet une égalité entre les jeunes et dans d’autres pays cela se fait également ! ».

Magalie, 45 ans, vendeuse : 1) « Je n’ai rien vraiment à dire sur cette élection, sauf qu’il faut voir avec le temps ! 2) J’ai l’impression de revenir 40 ans en arrière ! Après il n’y a rien de mal là-dessus, mais bon, il y a peut être des choses d’autres à faire avant ! ». 

 

 

Météo locale

Recherche

Mode et beauté