Chalon sur Saône

Un multiplexe cinématographique d’ici le 1er trimestre 2018 avec 12 salles et 1 637 fauteuils

C’est un Gilles Platret tout sourire qui est entré ce vendredi, peu avant midi, dans la salle des maires de l’hôtel-de-ville, où il avait convié les représentants des médias locaux et régionaux à un énième point presse sur le vieux dossier concernant la réalisation d’un multiplexe cinématographique dans la Cité de Niépce.

Et pour cause... En compagnie d’Olivier Labarthe, directeur général adjoint de Mégarama, porteur du projet, et avec à ses côtés Benoît Dessaut, adjoint en charge de la culture et du patrimoine, et Sophie Landrot, adjointe chargée du commerce et de l’animation de la ville, le maire de Chalon a en effet annoncé que le multiplexe cinématographique tant attendu ouvrira ses portes au public d’ici le 1er trimestre 2018.


Gilles Platret a qualifié cette annonce de « moment singulièrement important », car avec la  construction de ce multiplexe, c’est une attente de quinze ans à laquelle il va être mis fin. C’est en effet en 2002, sous le mandat de Dominique Perben, qu’a été envisagée pour la première fois la réalisation d’un multiplexe cinématographique à Chalon. Un premier projet, situé dans le quartier Saint-Cosme, du côté de la gare, a été abandonné, faute d’accord entre exploitants et investisseurs. Puis un autre projet, situé à l’emplacement de la halle Freyssinet à Saint-Rémy, n’a pas pu voir le jour, à la suite de contraintes techniques.


Rue René Cassin en face Castorama


Le multiplexe sera finalement situé rue René Cassin, en face de l’hypermarché Castorama, dans la zone sud de Chalon. « En 2014, quand nous sommes arrivés aux affaires, le dossier était au point mort. Nous avons essayé d’identifier des secteurs proches du centre ville. Comme par exemple celui de la place du collège et de la place Mathias, mais celui-ci est placé en espace boisé classé et on aurait encore perdu plusieurs années » a expliqué M. le Maire. Avant d’ajouter « Le site choisi est pratique et mobilisable ». Une partie du terrain appartenait déjà à la Ville de Chalon et l’autre, propriété de la CCI de Chalon, a été renégociée avec l’organisme consulaire.
Le permis de construire a été déposé le 5 décembre dernier. La démolition des bâtiments existants va débuter dans les premières semaines de 2017 et les travaux de construction proprement dits en avril 2017. Pour une durée de 10 à 12 mois. Le projet prévoit la réalisation de 12 salles pour une capacité totale de 1 637 places. Avec notamment une grande salle pouvant accueillir 441 spectateurs. Sur les 1 637 fauteuils un certain nombre sera bien évidemment réservé aux personnes à mobilité réduite.


Des équipements au top


« Le multiplexe sera doté des équipements les plus innovants, dans le top de ce qui se fait » a souligné Olivier Labarthe. Pour exemple, la grande salle sera équipée d’un écran de 20 m de large et de 10,80 m de hauteur... et on aura vraiment l’impression d’être en compagnie des acteurs du film. Autre exemple, en ce qui concerne le son trois salles seront pourvues du système Atmos... et quand il pleuvra dans le film il pleuvra également dans la salle ! Dernier exemple, pour ce qui est du confort des spectateurs, les fauteuils seront recouverts de cuir et auront une largeur de 60 cm, avec des accoudoirs adaptables et les rangées de gradins seront séparées d’1,20 m.


« Le bâtiment sera résolument ouvert, sera résolument moderne. On montera les marches comme à Cannes » a fait remarquer le directeur général adjoint de Mégarama. Un bâtiment à l’intérieur duquel seront aussi implantés deux restaurants à l’enseigne de notoriété nationale. Mise en place par la société Ciné Immo Invest, une zone commerciale sera attenante au multiplexe et accueillera deux autres restaurants à l’enseigne de notoriété nationale, dont un KFC, ainsi qu’un troisième espace commercial. Au total ce sont quelque 150 emplois qui vont être ainsi créés. « Avec le taux de chômage que nous avons actuellement, ce sont de bonnes nouvelles pour Chalon » s’est félicité Gilles Platret.


Afin de faciliter l’accès au multiplexe, un cheminement va être aménagé par la Ville de Chalon. Pour ce faire, une enveloppe financière de 200 000 € va être dégagée. « L’idée est de favoriser un déplacement doux, des rues piétonnes au multiplexe, en passant par le pont Saint-Laurent et la passerelle Soubrane. A pied il faut un petit quart d’heure. » a indiqué le maire de Chalon. On pourra également venir en autobus. Une ligne dessert déjà le site et sera adaptée. Et pour ceux qui voudront utiliser leur voiture un parking de 300 places va être installé.


Les deux cinémas du centre ville conservés


Gilles Platret et Olivier Labarthe ont aussi signalé que les deux cinémas du centre ville, à savoir « Les 5 Nef » (5 salles) et « L’Axel » (4 salles) vont être conservés et, qui plus est, rénovés. « Il est important qu’une activité cinématographique demeure au centre ville » a confié Olivier Labarthe. Mégarama ainsi va investir 10 millions d’€ pour le multiplexe et va consacrer 2 millions d’€ à la rénovation des salles déjà existantes, qui ne débutera pas avant l’été 2018.


Comme l’a rappelé M. le Maire, jusqu’à présent Chalon faisait partie de la short list des cinq villes de sa catégorie n’ayant pas de multiplexe cinématographique. Dans un peu plus d’un an, « sauf si une météorite tombe sur le site », comme l’a dit Gilles Platret sur le ton de la plaisanterie, ce sera de l’histoire ancienne... Les choses auront bien changé. Avec au total 21 salles, à Chalon on pourra assurer la diffusion de tous les cinémas, dont le cinéma « Art et Essai ». De quoi réjouir Chantal Thévenot, la présidente de « La Bobine », association forte de 900 adhérents et qui soufflera ses trente bougies fin 2017.

Gabriel-Henri THEULOT  

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche