Chalon sur Saône

L'ouverture du Centre Dentaire de Chalon sur Saône, "une très grande satisfaction. Ce n'était pas gagné !"

James Cohen, un des dirigeants de la société Adental Holding, à laquelle est rattaché le Centre Dentaire de Chalon sur Saône, s'est confié à info-chalon.com

Le pari était loin d'être gagné, et ce d'autant plus après les déconvenues de Dentexia, qui occupait le même espace jusqu'à sa liquidation (sur le site du Médic Center en face de l'hôpital William Morey), laissant sur le carreau plusieurs centaines de patients à Chalon sur Saône avec des soins dentaires non aboutis. James Cohen, un des dirigeants de la société Adental Holding, a confié à info-chalon.com, contacté par téléphone, "ma très grande satisfaction de l'ouverture en décembre dernier. Ce n'était pas gagné. La réaction des patients est très bonne et nous avons des pratiques qui n'ont rien de similaire avec nos prédecesseurs".

400 000 euros d'investissement dans le matériel et les locaux

"Tout a été refait à neuf et l'équipe changée pour l'essentiel" assure James Cohen, annonçant près de "400 000 euros" dans les locaux de Chalon sur Saône, qui viennent rejoindre le parc de la société qui affiche 5 centres en région parisienne, un à Nice, un nouveau à Cannes avec son lancement en février notamment. "Je comprends les craintes, c'est évident. Certain ont eu très peur avec notre arrivée mais c'est à nous de démontrer que nos fonctionnements divergent".

Face aux réticences du Conseil de l'Ordre des chirurgiens-dentistes de Saône et Loire, James Cohen a annoncé à info-chalon.com avoir pris contact "afin de lever toutes leurs réticences et travailler ensemble pour une réussite. Nous ne sommes pas du tout dans une démarche agressive vis à vis des professionnels installés". Quand aux accusations de "dentiste low cost", James Cohen les balaye d'un revers de la main, pointant davantage le comportement de leurs détracteurs plutôt qu'un reproche fait par les patients. Il en veut pour preuve le résultat d'une étude effectuée sur les 15 000 clients traités l'année dernière dans les centres dentaires d'Adental Holding, "il n'en ressort pas du tout ce sentiment". 

L'orthodentie aura également sa place au sein du Centre Dentaire de Chalon sur Saône et l'arrivée d'un troisième dentiste est d'ores et déjà programmée. 

"On s'est engagé auprès des victimes de Dentexia Chalon sur Saône"

Même si James Cohen réfute toute paternité dans la gestion du dossier Dentexia et pour cause, il n'en oublie pas pour autant la manière dont a été géré le dossier après la liquidation. "Tout ceux qui souhaitent se faire soigner ceux les bienvenus. A notre arrivée, nous avons aussitôt pris contact avec le collectif des victimes et on a essayé de voir ensemble au cas par cas ce qui pouvait être mis en place. On s'est engagé à le faire !". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche