Chalon sur Saône

UTB Chalon-sur-Saône - Madame Vigée Le Brun, portraitiste des rois

Elisabeth Vigée Le Brun, née en 1755 d’un père portraitiste, est dès son plus jeune âge baignée dans le milieu artistique de l’époque. Reçue maître- peintre à l’Académie de Saint-Luc à 19 ans, elle épouse en 1776 un marchand d’art dont l’influence favorise une carrière précoce et brillante.

Sa clientèle, d’abord bourgeoise s’étend à l’aristocratie, aux princes de sang, et enfin à la reine Marie-Antoinette elle-même, ce qui lui permet d’intégrer l’Académie royale de peinture en 1783, véritable coup de force pour l’époque.

A rebours d’une vision féministe de l’histoire de l’art qui la verrait victime de sa condition féminine, c’est une excellente professionnelle, riche de nombreux cercles de sociabilités, proche du pouvoir politique dont elle n’hésite pas à casser certains codes de représentation. Cette proximité l’oblige à fuir la France révolutionnaire. Elle travaille alors, pendant plus de douze ans, dans toutes les Cours d’Europe, avant de revenir vivre en France un autre versant de sa vie, occupée à tenir un salon ouvert à la jeune génération romantique, et à écrire ses « Souvenirs » avant de s’éteindre en 1842.

Ses pinceaux ressuscitent toute une société d’Ancien Régime, heureuse, sensuelle, insouciante et frivole, certaine de sa pérennité et inconsciente des convulsions de l’Histoire, ce que la douceur de vivre à la française a produit sans doute de plus raffiné, mais aussi de plus éphémère.

Monique Roux animera cette conférence organisée vendredi 13 janvier à 14H30 à la Maison des Syndicats à Chalon-sur-Saône- Renseignements : tél. 03 85 93 41 70

Texte : Communication UTB, Chalon-sur-Saône

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche