Chalon sur Saône

Le Forum du Son à Chalon-sur-Saône a ouvert ses portes jeudi matin!

Pour la dixième année consécutive, Nicéphore Cité s'associe au Conservatoire du Grand Chalon et son pôle "métiers du son" afin d'organiser le Forum du Son. Rencontre avec Guillaume Dulac, ingénieur du son, enseignant-responsable du département ‘métiers du son’ au Conservatoire à Rayonnement Régional...

Ce sont les 10 ans du Forum du son. Quel bilan tirez-vous de cette dernière décennie? 

Cela fait 4 ans seulement que j'ai intégré le dispositif du côté des organisateurs mais avant cela, je venais au Forum en tant qu'intervenant extérieur. Depuis 10 ans, bien évidemment, la forme a évolué et les sujets traités ont été renouvelés car le forum s'empare des avancées technologiques.  Il se caractérise par 3 jours d'ateliers, de rencontres et de concerts, et s'adresse aux professionnels, aux passionnés et aux étudiants souhaitant devenir ingénieur du son. On compte 50 à 70 participants par conférence. Ces conférences ont généralement lieu à Nicéphore Cité. Parmi les auditeurs, il y a un petit noyau de fidèles : un retraité passionné par le sujet et qui revient tous les ans, des musiciens avertis, des professeurs, d'anciens élèves et une quarantaine d'étudiants qui viennent de toute la France mais surtout du Conservatoire de Grenoble et du Conservatoire d'Annecy, avec lesquels nous avons un partenariat sur ce Forum du Son, organisé à Chalon-sur-Saône du 19 au 21 janvier dans le cadre de la Semaine nationale du Son. La presse spécialisée nationale, comme SONOMAG et Keyboards Recording, couvre tous les ans notre forum chalonnais.

Quels sont les temps forts de cette édition? 

Trois thématiques sont développées. Jeudi est consacré aux problématiques des retours de scènes et à la présentation des systèmes in-ears monitors qui offrent un son très précis. Vendredi, ce sera le thème des techniques de doublage cinéma qui sera développé, ceci en présence d'un ingénieur spécialisé accompagné d'un comédien de doublage. Ce dernier réalisera des doublages en direct. Sera notamment évoquée l'adaptation de l'écriture. Puis, nous nous intéresserons aux techniques de prise de son et au bruitage au cinéma. Enfin, samedi, nous évoquerons la question de la composition et de la création sonore pour le spectacle vivant. Il y a aussi, l'écoute des projets étudiants qui est un moment important et le concert «De Boulez au Flower Power ... Libérations et révolutions musicales» au Conservatoire du Grand Chalon, vendredi soir à 20h, en partenariat avec le PESM Bourgogne et la Cité de la Voix.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le concours de création sonore? 

C'est la deuxième année que nous organisons ce concours. L'année dernière, le thème était libre et la création devait durer 75 secondes. Pour cette édition 2017, pas de changement en terme de durée, en revanche, les participants devront réaliser une  bande son originale à partir de 20 sons imposés. Cette année, 38 candidats ont participé au concours, 15 ont été présélectionnés par un jury composé de 5 personnes. Les 3 lauréats seront connus le vendredi 20 janvier, à 16h, à Nicéphore Cité. Je dois dire que nous avons reçu des projets de très bonne qualité et d'une grande originalité.

Quelle forme prendra le Forum l'année prochaine? 

Ce forum regroupe cette année 9 intervenants qui viennent parler essentiellement de leur métier. Ce qui est important à nos yeux, c'est surtout qu'ils viennent parler de leurs expériences notamment à travers des anecdotes et que l'on puisse couvrir un panel de métiers le plus large possible. Avec Jean-Marc Weber, les professeurs de Chalon-sur-Saône, de Grenoble et d'Annecy, c'est une trame que nous souhaitons conserver. Pour l'avenir, j'aimerais développer ce forum davantage sous forme d'ateliers favorisant la manipulation et c'est une demande des participants également...

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche