Chalon sur Saône

« Un avion, un enfant, un rêve » - En attendant le samedi 27 mai 2017

L’édition 2017 d’« Un avion, un enfant, un rêve » se déroulera le dernier samedi de mai, le 27 très précisément. Mais, en attendant ce nouveau grand rendez-vous, tous les composants de la famille d’« Un avion, un enfant, un rêve », à l’invitation du président Benoît Leduc et du bureau de l’association éponyme, se sont retrouvés ce vendredi, au grand salon du Colisée, pour ce qui est devenu une habitude au fil des ans : la soirée de projection du film de l’édition précédente.

Occasion de revivre tous ensemble les temps forts d’une journée unique en son genre et qui depuis 2001 offre à des personnes en situation de handicap, et plus particulièrement des enfants, un moment de plaisir inoubliable. Cette année encore, la vidéo réalisée par Jean-Louis Diard, d’une durée d’environ 22 minutes, est remarquable et on ne peut que conseiller à tous ceux qui s’intéressent à la vie de l’association de se la procurer au plus vite auprès de l’un des membres du bureau.


« Tout le monde est fier de donner de la joie »


Malgré un emploi du temps très serré en ce premier vendredi de février, Gilles Platret a tenu à honorer de sa présence cette sympathique manifestation, afin de « témoigner de l’amitié de la Ville de Chalon pour l’association depuis sa création ». « Les élus, et ils sont nombreux dans cette salle, viennent à cette soirée par plaisir et par amitié » a fait remarquer le maire de Chalon, avant d’annoncer « Le soutien de la Ville va se poursuivre pour faire vivre une cause, à laquelle on tient beaucoup ». Prenant à son tour la parole, Annie Lombard, vice-présidente en charge des solidarités, représentant Sébastien Martin, président du Grand Chalon, a confié « Je participe toujours à cette journée avec beaucoup d’émotion. Une journée, durant laquelle tout le monde est fier de donner de la joie ». Intervenant ensuite, Amelle Chouit, conseillère départementale, qui représentait André Accary, président du Conseil départemental, n’a pas manqué de saluer tous les bénévoles qui œuvrent tout au long de l’année pour assurer la réussite de cette magnifique opération.
Et parmi tous ces bénévoles figuraient vendredi soir les représentants de Cap au Large, d’AB Boat, du Club 71 des Voitures Anciennes, qui en quelques mots ont indiqué que leurs associations seront une nouvelle fois présentes à la grande journée festive du 27 mai 2017.


Vente d’un gâteau géant le samedi 18 février place de Beaune


Cette soirée de présentation de la nouvelle vidéo de Jean-Louis Diard, à laquelle assistaient également Elisabeth Roblot, vice-présidente du Conseil départemental, Raymond Gonthier, conseiller départemental, Karine Plissonnier, première adjointe de Saint-Marcel, et Dominique Rougeron, conseillère municipale de Chalon, a été l’occasion pour Benoît Leduc de présenter trois jeunes étudiants de l’Ecole de Gestion et de Commerce de Chalon, lesquels ont décidé, dans le cadre de leur formation, d’aider l’association dans l’organisation d’événements, parce que, comme a dit l’un d’entre eux « la cause nous a touchées ». Le premier événement étant la vente d’un gâteau géant le samedi 18 février place de Beaune, de 10 heures à 18 heures.
Le président Leduc en a aussi profité pour offrir un aspirateur de mucosités à Eric Potrat, responsable des secouristes français Croix-Blanche 71, lesquels assurent chaque année au printemps la couverture sanitaire d’« Un avion, un enfant, un rêve ».
Et bien sûr, comme on pouvait s’y attendre, Benoît Leduc a levé légèrement le voile sur ce que sera le rendez-vous de mai prochain. L’école de voltige de l’Armée de l’Air devrait revenir et il devrait y avoir quelques surprises...
Le mot de la fin est revenu à Eric Michoux, pdg du groupe Galilé, partenaire historique de la manifestation. « Vous apportez des milliers de sourires à tous ces jeunes et à tous ceux qui les accompagnent ». Et de comparer le président Leduc « au Petit Prince au grand cœur ». « Bravo parce que tu fais quelque chose d’extraordinaire. Oui à la différence ! Non à l’indifférence ! C’est grâce à toi que ces deux mots ne cohabitent pas ». 

Texte : Gabriel-Henri THEULOT
Photos : Jean-Philippe BLONDET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche