Chalon sur Saône

« Chalon tout court » : de jeunes réalisateurs sous le feu des projecteurs

Après trois jours de compétition, les jurys ont finalement attribué plus de récompenses que prévu lors de cette 8ème édition de « Chalon tout court ».

Après trois jours de Festival et de visionnage de courts métrages construits par de jeunes réalisateurs, Chalon tout court s’est achevé avec la traditionnelle remise de prix. Les décisions pour attribuer ces différents prix n’ont visiblement pas été faciles à prendre puisque le jury du festival a arrêté ses discussions seulement quelques minutes avant que ne soit annoncé le verdict final. La bobine semble avoir eu le même problème pour arrêter son choix parmi les 43 films en compétition sur les 583 reçus à l’origine pour cette édition 2017. En revanche, pour le jury étudiant, les choses ont semblé être claires très rapidement.

 

En effet, Eva et Solen, du lycée Mathias, Lucas et Magali, de l’IUT, et Yann et Romain, de l’Ecole Média Art (EMA Fructidor), ont attribué le Prix étudiant à Milimeterle, de Pascal Reinmann, pour sa fiction Suisse évoquant les difficultés face à la question de l’orientation sexuelle à l’adolescence. Romain explique que le choix du jury étudiant s’est porté sur ce film car « à 13 ans il est difficile de comprendre son orientation sexuelle, et on s’est senti concerné par cette question ».

 

Jean-Luc Chemorin a, quant à lui, expliqué le choix de La bobine à travers une citation de Martti Helde, réalisateur Estonien, pour qui « l’art c’est faire ce qui n’a pas été fait ». Aussi, le Prix Bobine a été remis à Camille Picquet pour La Nuit d’Emile, fiction française filmée de manière peu commune avec une caméra thermique. Camille Picquet, qui recevait ici un prix pour la première fois, a d’ores et déjà été invité par Armèle Portelli (une organisatrice du Festival) à faire partie du jury 2018.

 

Mathias Gokalp, président du jury 2017 du festival, a tenu à mettre en avant la qualité de la sélection et le plaisir qu’il a eu à participer à cette 8ème édition. « Il y avait beaucoup de très bons films. En tant qu’enseignant je vois beaucoup de films et concernant ceux que l’on a pu voir durant ces trois jours, j’aurai été très fier d’en être le professeur associé ». Etant donné les difficultés à attribuer les trois prix habituels du jury, à savoir le Prix découverte, le Prix du meilleur film étranger et le Grand prix, les membres de ce jury 2017 ont décidé d’attribuer en plus deux mentions.

 

Les récompenses du jury :

 

Prix découverte : Elisa, de Kristina Shtubert (Fiction - Allemagne)

Mention à un film étranger : My Milk Cup Cow, de Yantong Zhu (Animation - Japon)

Prix du meilleur film étranger : Mayday Relay, de Florian Tscharf (Fiction - Allemagne)

Mention spéciale : Alphonsine, de Matthieu Raulic (Documentaire – Belgique)

Grand prix du jury : Liste, de T. Beaufils, F. Graff, A. Hamain et P. Tiprez (Animation – France)

 

M.B.

 

Marc Weymuller (cinéaste, documentariste et opérateur de prise de son) avec ses stagiaires venus présenter "une composition d'objets sonores assez expérimentale"

 

Les membres du jury étudiant

 

Les membres du jury de La bobine

 

 

Camille Picquet recevant le Prix Bobine pour La Nuits d'Emile

 

Le jury 2017 de Chalon tout court

 

Mathias Gokalp, président du jury

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche