Chalon sur Saône

Femmes à l'Honneur [Portrait 8] - Catherine Piton Robert : "Je me suis demandée : qu'est-ce que je pourrais apporter aux autres ?"

Maman de deux enfants, conseillère en gestion du patrimoine, Catherine Piton Robert, a démarré une nouvelle activité depuis ce début d'année ; un projet qu'elle a mûri pendant deux ans avant de se lancer... "Ce qui est important, c'est de se poser les bonnes questions et de s'entourer des bonnes personnes", précise-t-elle.

Aujourd'hui, Catherine Piton Robert fait entrer la mode dans votre salon. En effet, 'Le Dressing de Catherina" propose du prêt-à-porter féminin à domicile, sur rendez-vous et sur toute la France. Pour compléter son offre, Catherine Piton Robert propose également des accessoires et dispense des conseils relooking, organise des ateliers de ‘mise en valeur’, dans le milieu hospitalier, les amicales du personnel, les entreprises... et anime des conférences "comment se mettre en valeur pour un événement particulier comme un entretien d'embauche, ou autres occasions particulières ou tout simplement retrouver la confiance en soi", nous explique-t-elle.

"Je me suis toujours déplacée à domicile, j'ai toujours travaillé comme ça, mon ancien emploi l'exigeait. Ce que j'apprécie dans cette démarche, c'est que je prends la personne dans sa globalité parce que je la vois évoluer dans son environnement. J'en ai marre de cette société dématérialisée. Je base tout sur le lien de proximité, la confiance, c'est mon mode de fonctionnement. Mon maître mot a toujours été d'aller vers les autres car l'échange nourrit" nous confie-t-elle. Très à l'écoute, c'est tout naturellement qu'elle propose ses conseils personnalisés.

"Ce qui est important, c'est être honnête envers l'autre et envers soi-même. Jamais, je ne pourrais vendre un article à quelqu'un si celui-ci ne lui va pas. Je suis vraiment au service de la personne". 'Le Dressing de Catherina'  propose une collection moyenne et haute en gamme et les marques : Léa Greb, Déca, Halogène, By Julie, Femme je vous aime, Maille demoiselle, Macramé, Mégan Paris, Côté anglaise, Double jeu... Elle choisit elle même ses pièces et effectue ses achats à Lyon ou à Paris. La plupart des articles viennent de France, d'Espagne ou d'Italie : "Je m'adresse à tous les âges et à toutes les tailles, à tous les budgets. Je proposerai en juillet un dressing pour hommes également. Toute une sélection de vêtements et d'accessoires leurs seront prochainement dédiés." 

Que représente pour vous la journée de la Femme ? 

Autour de ça, tout le monde se donne bonne conscience. On fait semblant que... C'est comme la Saint-Valentin, pas besoin d'une journée pour se dire "je t'aime" et pas besoin d'une journée pour se dire que "tout va bien" ou "tout va mal" ou encore "qu'il faut que les choses changent". C’est chaque jour que cela se travaille... 

Au long de votre vie ou de votre carrière, avez-vous vécu des inégalités hommes/femmes ?

Oui, j'ai été moins payée à compétences égales. Il faut travailler plus pour avoir la même considération. J'ai même été victime de harcèlement et de chantage. On m'a dit que je devais faire certaines choses pour avoir une augmentation... Cette situation m'a extrêmement choquée mais je ne l'ai pas dénoncée... sans doute parce que j'étais jeune à l'époque et sans beaucoup d'expérience.

Quelle est votre devise ? Votre philosophie ?

Garder sa liberté, ne pas dépendre d'un homme, ni de personne d'ailleurs.

Que défendez-vous ?

Je ne me voile pas la face. Je sais que physiquement nous ne sommes pas égales à l'homme mais nous sommes complémentaires. Il ne faut pas entrer en concurrence systématiquement. C'est comme que l'on fera évoluer les choses.

Que voulez-vous transmettre ?

Savoir garder en toute situation sa dignité. Etre honnête avec soi-même et que l'on a tous notre place dans cette société. Il faut être tolérant et respectueux et cela s'apprend dès la prime enfance. LE RESPECT, c'est primordial. Je me permets un coup de gueule ici parce que ça me révolte que l'on envoie des personnes dans l'espace alors que des gens souffrent de la faim et du froid. Où est le respect de l'humain dans tout ça ?

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu ? 

Peut-être pas le meilleur... On m'a dit le jour de mon mariage "quand on est avec un homme, on ferme le poing dans sa poche" et "toute vérité n'est pas bonne à dire".

Quel est le meilleur conseil que vous ayez donné ?

Tout le contraire ! Etre soi et ne pas se taire !

Quelle est / Quelles sont les femmes qui vous ont le plus influencée ? 

Simone Veil, bien évidemment. J'ai constaté que les femmes n'osent pas... Elles sont souvent en retrait. C'est pourquoi j'apprécie Amélie Nothomb, parce qu'elle se moque du qu’en-dira-t-on et par là même, elle ose être différente. On a tous besoin les uns des autres et nos différences sont une richesse.

Retrouver également 'Le Dressing de Catherina', le 11 mars à partir de 13h à la mairie de St-Germain-du-Bois, le 12 mars, à St Boil, salle 'la récré', à partir de 13h30 et également à la clinique de Chatenoy-le-Royal, le 19 mars à 9h30.

Le Dressing de Catherina - dressing.catherina@gmail.com - Fb le dressing de catherina - Tél. : 06 19 62 38 59

Photo transmise par Catherine Piton Robert

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche