Chalon sur Saône

A une semaine du 2e tour électoral, timide 1er mai syndical à Chalon sur Saône

Quelques 300 personnes se sont retrouvées ce lundi matin Place de Beaune à Chalon sur Saône dans le cadre du traditionnel 1er mai.

Malgré un deuxième tour électoral qui s'annonce décisif pour l'avenir de la France, ils n'étaient guère plus de 300 ce lundi matin dans les rues de Chalon à l'Appel des organisations syndicales. Une petite trentaine de sympathisants des Insoumis et de Jean-Luc Mélenchon a également profité de l'occasion pour se montrer, annonçant au passage leurs intentions de venir faire le plein aux élections législatives de juin prochain. En attendant, en ce 1er mai, les organisations syndicales ont rappelé leur volonté d'abrogation El Khomri, Macron, Rebsamen, Notre et Touraine. "Les politiques libérales de ces dernières annés ont été désastreuses pour l'ensemble des salariés. Elles ont conduit au développement des thèses portées par l'extrême droite dont nous ne partageons aucune des valeurs. Les salariés ne trouveront aucune avancée sociale dans les programmes qu'elle propose. Nous poursuivrons le combat pour en finir avec les reculs sociaux qui font le terreau de ces idées extrémistes car la situation est lourde de menaces contre les travailleurs, les jeunes, les retraités, les privés d'emploi et leurs familles". 

Dans le cortège, quelques écologistes, anarchistes, socialistes (bien cachés) ou encore la section chalonnaise de la Ligue des Droits de l'Homme sont venus s'associer à la journée " de lutte et de mobilisaiton pour le progrès social". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche