Chalon sur Saône

Découvrez les minis planètes du chatenoyen Florian Mey

«PhotoSphéric est né d'une envie d'allier la technique informatique à la créativité photo ». Rencontre à Chalon-sur-Saône avec Florian Mey…

Florian, pouvez-vous nous parler de vous ? D’où venez-vous, du monde de la photo ou de l’informatique ? 

Je viens de ces deux univers, non par formation, mais par passion. J'ai commencé l'informatique très jeune, toujours en me formant sur le tas ! Je suis un autodidacte convaincu. J'ai toujours été très curieux de tout. J’aime faire, concevoir, assembler et voir jusqu’où tout cela peut me mener. Aujourd'hui, j'assemble, répare et installe des ordinateurs sans problème. Bien des années plus tard est arrivé ce qui deviendra mon métier, celui de la conception industrielle. Métier que j'adore pour la créativité et la recherche de solutions, mais aussi parce que c'est un métier lié à l'informatique et à l'image. En ce qui concerne la photographie, j'ai toujours été fasciné par les vieilles photos argentiques que je trouvais dans les malles et les greniers de nos grands-pères. Bizarrement, je n'ai jamais tenté d'utiliser les appareils à pellicules, probablement car je suis quelqu’un qui aime la technologie et qui a profité de l'essor d'internet pour acheter sur le web des petits appareils qui n'étaient pas disponibles en boutique à l'époque. Puis, petit à petit, et grâce à un collègue de travail, lui aussi passionné de photo, qui a su me conseiller, je me suis lancé dans le reflex. Et je n'en suis pas encore sorti tellement la créativité est vaste, grâce notamment aux progrès informatiques et aux champs des possibles en matière d'image, mais aussi grâce à la précision qu'apportent les appareils reflex. 

Comment est née l'idée de créer PhotoSphéric (Photographie Interactive et immersive) ?

Depuis toujours, salarié, j'ai imaginé avoir ma petite affaire à moi, de pouvoir faire quelque chose de mes propres mains. J'ai tenté l'aventure début 2015 grâce à la couveuse d'entreprises "Potentiel" de Chalon. J'avais plusieurs idées de création au début, toutes liées bien sûr à l'informatique, puis je me suis dit que la meilleure manière d'assouvir tout ça était de le faire par passion. J'ai donc crée une micro-entreprise qui lie l'informatique et la photographie. Et je reste sur le principe d'offrir à mes clients plus qu'une simple photo, en créant de l'interactivité, grâce à l'informatique, bien entendu !

Quels services proposez-vous ?

Je propose aujourd'hui 3 services : 

- La visite virtuelle, à destination des pros, pour l'hébergement touristique, l'immobilier ou le commerce.

- La photographie de produits, en particulier les bouteilles de vin dans notre région, mais aussi des articles manufacturés.

- La photographie immobilière, aussi bien pour les pros que les particuliers, pour la vente ou la location de biens immobiliers.

Les minis planètes ne sont pas un service, mais un petit "à côté" que j'aime bien réaliser !

Précisément, pouvez-vous nous parler de vos minis planètes ?

Le fait de travailler en 3D dans mon métier de concepteur industriel et d'avoir cette liberté de concevoir, s'est projeté dans mes photos. Je restais souvent sur ma faim quand je prenais une photo, de ne pas pouvoir en prendre de plus grandes, plus larges, d'englober plus de choses dans la même photographie. Et c'est arrivé grâce au procédé de photos panoramiques. Les minis planètes sont un assemblage de plusieurs photographies de ce qui nous entoure. Cela me permet aujourd'hui de "projeter" tout un environnement sur une seule photo, un point de vue bien sûr original et impossible à voir à l’œil nu, mais qu'il faut savoir comprendre et imaginer avant la prise de vues. J'avais envie de partager mon point de vue plutôt décalé. Ce type de point de vue offre en plus quelque chose que n'offre pas une simple photo. Vous pouvez choisir l'orientation de la photo, selon ce que cela vous inspire ! Et le fait de tourner la photo donne réellement des représentations différentes, et propres à chacun. Certains voient dans ces sphères quelque chose de féminisn. Personnellement, j'aime ce que m'a dit un jour une amie, "on dirait la planète du Petit Prince !", cela résume bien l'idée de sa petite planète à soi !

Où peut-on les voir ? 

Sur mon site www.photospheric.fr mais aussi dans le cadre de la boutique éphémère L'Eté Créateur, 1 rue Pasteur à Chalon-sur-Saône, jusqu'au 9 août.

Pour en savoir plus : fmey@photospheric.fr

www.facebook.com/PhotoSphericfr-226031404229597

Photo portrait Florian Mey : infochalon.com - Photos des minis planètes et des bouteilles de vin : crédits Florian Mey

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche