Chalon sur Saône

Les agents, mobilisés sur le festival Chalon dans la rue, remerciés par Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône

« Vous croyez quoi ? Bien sûr que nous avons anticipé, depuis plusieurs mois, toutes les mesures à prendre pour ce festival ! » a déclaré Gilles Platret.

Ce dimanche, le Maire de la Ville de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, assisté du 1er Adjoint de la Ville, Hervé Dumaine et de nombreux conseillers municipaux, avait invité le Service Propreté, les services des Espaces Verts de la ville et le service de Gestion Des Déchets du Grand Chalon à 8 heures sur le parking place Mathias pour les féliciter de l’excellent travail accompli.

Lors de son allocution, Gilles Platret précisait : « Je suis ici devant vous pour saluer le travail qui a été fait pendant le festival et qui continuera bien après ! Cette année, nous avons eu une belle édition de Chalon dans la rue avec une plus grosse fréquentation que l’année précédente. En effet, quand nous avons fait le comptage sur l’hébergement temporaire, jeudi matin, nous étions à 300 tentes contre 200 l’année dernière, tout en sachant que les festivaliers ont continué d’arriver. A ce jour, tout s’est très bien déroulé. Il n’y a pas eu de dérapages à déplorer et le festival a été très bien sécurisé malgré des dizaines de milliers de personnes dans les rues. Je le dis haut et fort : Chalon dans la Rue doit rester Chalon dans la Rue, assurant d’un côté la sécurité du public et de l’autre la liberté des artistes. Pour ce qui est de la propreté, nous sommes dans une édition normale, pas moins, pas plus. Nous sommes forcément tous conscients que cela peut créer des gênes pour les riverains. C’est vrai que se sont 5 journées atypiques où il y a des difficultés de stationnement. On sait aussi, que même en journée, les rues peuvent être encombrées de quelques détritus malgré un effort considérable de nos services de propreté. Je rappelle juste que cela s’appelle un festival et qu’un festival comme celui-ci contribue au rayonnement de la Ville de Chalon ! Cela fait fonctionner le commerce local, que c’est bon pour la notoriété de la ville et qu’il permet aux chalonnais d’en profiter », concluait-il.

Pour information, le service de propreté urbaine a travaillé en amont du festival sur :       

  • Le travail avec les organisateurs du festival afin de dimensionner de façon générale l'ampleur du  festival (combien sites de spectacles, de compagnies...)
  • Les implantations des différents sites de spectacles et lieux de convivialité.
  • Le nettoyage des sites pour faciliter la mise en place des compagnies, la dépose des conteneurs à déchets (quasiment 200 conteneurs), l'organisation des équipes techniques et des moyens techniques du SPU sur l'ensemble du périmètre du festival.
  • Pendant les 5 jours du festival, 20 agents répartis en 4 équipes, 4 balayeuses mécanisées, 2 laveuses de 4h du matin à midi du jeudi au lundi non stop (inclus samedi et dimanche), assurent le nettoyage du centre-ville et des sites de spectacles le nécessitant (ainsi que la collecte des corbeilles à déchets (très utilisées lors de l'événement...). 10 agents l'après-midi, 1 laveuse, 1 balayeuse mécanisée, assurent la continuité du service du matin, la collecte des corbeilles, et maintiennent une veille propreté et interviennent sur les lieux de spectacles sur demande des régisseurs via les organisateurs de Chalon dans la Rue. 1 équipe de collecte en benne ordures ménagères du service Gestion des Déchets du Grand Chalon pour la collecte des conteneurs à déchets sur l'ensemble du festival + 3 agents mobilisés de 4h à midi du jeudi 20/07 au mardi 25/07 + 1 agent d'accueil au quai de transfert samedi et dimanche matin.

 

Pour le service des espaces verts, en amont du festival les services ont été mobilisés :

  • Selon les emplacements des spectacles.
  • Les arbres sur lesquels vont avoir lieu des spectacles
  • Un grand nettoyage au niveau de l’hébergement temporaire (le long de Saône)

 

 Une quarantaine de personnes et des engins comme camions bennes, tractopelle, chariot de levage,  tracteurs, débroussailleuses, tronçonneuses…. ont participé aux opérations.

Pour la fin du festival : Il faudra quelques jours de travail pour une vingtaine d’agents afin de remettre en place le mobilier urbain, enlever les rochers mis pour bloquer certains accès, nettoyer les sites de tout ce qui peut rester une fois les compagnies parties (cartons, plastiques, palettes…), récupérer les plantes de décoration et le matériel prêté, remettre l’arrosage automatique en route…

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche