Chalon sur Saône

"Quelques soient les enseignes, pas de construction Place De Gaulle" pour le Collectif Chalonnais pour un urbanisme responsable

Communiqué de presse

 

Pas de trêve estivale pour la Place de Gaulle : permis de construire délivré le 27 juillet 2016 et annonce de la venue de la FNAC le 7 août 2017 ! Mais le Collectif reste déterminé et mobilisé.

Dès janvier 2017, lorsque le collectif a commencé à faire signer la pétition contre la construction d’un bâtiment commercial Place de Gaulle, il a rencontré beaucoup de Chalonnais opposés au projet (2600 signatures) mais aussi de nombreux commerçants indépendants incrédules dont l’activité était fragile et dont il a entendu le désarroi. Aujourd’hui certains de ces commerçants, notamment les libraires et les photographes, s’inquiètent. Le Collectif aussi. Que va devenir cet équilibre subtil et varié d’offres culturelles en centre ville que bien des villes moyennes nous envient ?

Il y a peu de temps encore Gilles Platret semblait partager cette analyse et rassurait les petits commerçants : pas question d’implanter la FNAC à Chalon ! Aujourd’hui il s’en réjouit. Pourquoi ce revirement soudain ?

Le Collectif, préoccupé d’urbanisme durable et solidaire, est en droit de s’interroger.

En juin nous écrivions à la direction d ‘H&M pour l’informer que de nombreux Chalonnais considéraient que l’emplacement choisi par l’enseigne n’était pas le bon car cette place centrale du domaine public avait d’autre vocation que d’accueillir un projet commercial privé sans vision à long terme. Une réponse formelle nous est parvenue le 10 juillet. Rien de nouveau : l’enseigne souhaite toujours s’implanter Place de Gaulle, « au même titre que d’autres enseignes », sans tenir compte de l’opposition d’une partie de la population. L’arrivée de la FNAC ne fait que s’inscrire dans la continuité de cette stratégie commerciale.

Comme pour H&M, nous écrirons à la direction de la FNAC. Nous lui dirons qu’elle arriverait sur un emplacement loin d’être consensuel. Et ajouterons qu’il existe au centre ville une offre diversifiée et spécialisée en matière de livres, bandes dessinées et matériel photographique dont l’enseigne devrait se préoccuper.

Le collectif réaffirme qu'il ne peut y avoir de politique de redynamisation du centre ville sans une vision dans le temps et l’espace. Il nous faut mener une réflexion globale et cohérente qui intégrerait tous les enjeux liés à l'environnement, à l'économie, aux services publics, à la culture, à l'habitat, aux transports.

Les annonces surprises estivales se poursuivent, sans concertation ; populaires pour certains, fatigantes pour d’autres. Elles ne servent pas forcément à terme nos intérêts de ville moyenne fragilisée.

 Le Collectif Chalonnais pour un Urbanisme Responsable

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche