Chalon sur Saône

L'isolement des personnes âgées, chantier n°1 affiché par la municipalité

Semaine bleue oblige, la ville de Chalon a tenu à détailler sa politique menée en faveur de la lutte contre l'isolement des personnes âgées notamment alors que près du quart de la population a déjà plus de 65 ans.

Accompagnés d'Emmanuelle Landré, Directrice de la maison des seniors et de Ghislaine Fauvey, référente du réseau de bénévoles, Gilles Platret et son adjointe aux affaires sociales, Amelle Chouit, ont dressé un point d'étape du dispositif en faveur des personnes âgées victimes d'isolement à Chalon sur Saône. Un dispositif à mettre en parallèle au fait que 14 % de la population chalonnaise a entre 65 et 79 ans et que désormais 7 % des Chalonnais ont plus de 80 ans. Des proportions en nette augmentation depuis quelques années. C'est dire que la problématique du vieillissement de la population est plus que jamais un sujet.

Pire, 72 % des plus de 80 ans vivent seuls et à 80 % ce sont des femmes. Un âge qui n'est pas sans accentuer le risque d'isolement. Pour autant, les élus chalonnais ont tenu à faire la distinction entre le sentiment de solitude qui prévaut régulièrement et l'isolement. Deux notions qui parfois peuvent venir complexifier l'analyse de la situation. Un groupe de travail animé par Ghislaine Fauvey, ancienne élue chalonnaise et en charge de la lutte contre l'isolement a été mis en place avec des professionnels, des membres du CCAS et tout un réseau de bénévoles afin de dresser un diagnostic précis de la situation et surtout d'inventorier les situations personnelles susceptibles de bénéficier d'appuis.

Une première étape a été franchie avec le lancement du réseau en janvier dernier (lire l'article d'info-chalon.com) avec notamment le soutien logistique du lycée Saint Charles et l'achèvement de cette première phase aura permis d'identifier 108 Chalonnais dont 90 femmes dans les seuls quartiers Saint Laurent, Saint Cosme, Citadelle et Laennec. 29 personnes ont ainsi bénéficié d'un plan action. C'est dire que le maillage mené collégialement y compris avec les commerçants de quartier aura permis d'identifier des situations d'isolement.

La phase 2 du déploiement concernera les quartiers Garibaldi et Saint Jean des Vignes  et l'année prochaine les quartiers Boucicaut, Verrerie et Charreaux. A terme, "c'est bien l'intégralité du territoire qui sera couvert par le dispositif" a précisé Amelle Chouit.

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche