Chalon sur Saône

Instances - La danse africaine enflamme le Port Nord !

Dix danseurs et trois musiciens multi-instrumentistes portent une danse endiablée. Entre décharges énergétiques, introspections et explorations, les échanges entre danseurs et musiciens dressent un tableau d’un Congo meurtri qui veut se relever, qui veut croire à l’avenir.

Chorégraphe engagé dans la vie artistique de son pays, DeLaVallet Bidiefono collabore avec les metteurs en scène David Bobée et David Lescot ou avec le dramaturge Dieudonné Niangouna. En 2013, son spectacle Au-Delà, création marquante du Festival d’Avignon, faisait resurgir les morts si nombreux en République du Congo, pour tenter de partager ce rapport forcément singulier aux catastrophes et aux disparitions. Il nous conviait à vivre son quotidien marqué par les veillées funèbres, à travers une chorégraphie furieuse et survoltée. Cette fois, MONSTRES On ne danse pas pour rien quitte les tourments de la guerre pour raconter un autre combat. Celui de construire son rêve, un lieu dédié à la danse à Brazzaville. Dix danseurs et quatre musiciens multi-instrumentistes portent une danse endiablée. Entre décharges énergétiques, introspections et explorations, les échanges entre danseurs et musiciens dressent un tableau de ce Congo meurtri mais qui veut se relever, qui veut croire à l’avenir. Parce qu’aux monstres qu’impose la dicta ture, s’opposent DeLaVallet Bidiefono et ses danseurs, impliqués dans cette (re)construction comme force d’objection poétique face au régime en place.

JEUDI 16 NOVEMBRE À 21H au THÉÂTRE DU PORT NORD, Chalon-sur-Saône. Renseignements et réservation : Tél. 03 85 42 52 12

Texte et visuel : Communication Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche