Chalon sur Saône

Deuxième roman initiatique pour Emilie Lebrun

info-chalon.com a posé 3 questions à cette jeune montcelienne, déjà auteure de "La fille qui donnait à boire à son poisson". Elle sera présente à Chalon-sur-Saône samedi prochain pour une séance de dédicaces.

Qu'est-ce qui vous a donné l'envie d'écrire ce deuxième roman initiatique "La fenêtre qui donnait vers l'intérieur" ?
 
Ce roman "La fenêtre qui donnait vers l'intérieur" s'est imposé à moi, tout comme "La fille qui donnait à boire à son poisson" alors que l'appel du désert s'annonçait. Un appel contre lequel il est difficile de lutter ; qui demande de se retrouver au beau milieu du rien, du vide, afin de s'écouter vraiment et déborder de soi-même ! Dans mon premier ouvrage initiatique, entièrement autobiographique, je partage ma nouvelle façon de voir la vie, nos épreuves, nos vécus, pourquoi s'écouter vraiment. Dans ce nouvel ouvrage, deuxième d'une trilogie, je dévoile le "comment faire", comment faire taire ses peurs, son rationnel afin de se réaliser pleinement. 
 
Quel accueil a été réservé au premier "La fille qui donnait à boire à son poisson" ?
 
Le premier livre a reçu un accueil extrêmement positif ! Plus de 600 exemplaires déjà vendus et de plus en plus de fans qui suivent la page Facebook ! J'ai été très surprise par les retours si nombreux des lecteurs qui se sont laissés aller à me confier en quoi ce livre avait changé leur vie et fait écho en eux. Ils l'ont dévoré et attendent impatiemment la suite ! La sortie du nouveau livre a donc été un réel succès qui a réuni de très nombreux lecteurs du premier roman !
 
C'est important, pour vous, de venir à la rencontre de vos lecteurs ?
 
Les séances de dédicaces et autres manifestations durant lesquelles j'ai la chance de rencontrer les lecteurs sont toujours des moments magiques qui me confirment qu'aucune rencontre n'est due au hasard ! Ces échanges sont intenses en émotion. Je profite depuis quelques temps de ces rencontres pour passer les messages que je reçois et très souvent mon nouveau métier s'immisce dans la conversation. Je suis désormais guérisseuse d'âmes et de corps et accompagne ainsi ceux qui ressentent le besoin de se délester de leurs maux physiques et émotionnels. Nos vécus restent bien souvent coincés en nous et ressortent sous forme de mal-être ou de maux physiques. Je me sers donc de la guérison de mon propre vécu afin d'accompagner, à mon tour, ceux qui le souhaitent, à révéler le meilleur d'eux-mêmes au travers de séances individuelles ou en groupe et de livres initiatiques entièrement autobiographiques. 
 
Propos recueillis par SBR - Photo portrait transmise par Emilie Lebrun
 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche