Chalon sur Saône

64ème de finale de la Coupe Gambardella (Coupe de France Jeunes), les U19 du FC Chalon rencontre Bourg-en-Bresse (club Pro) et pourquoi pas un nouvel exploit ?

Les réactions d’Alexis Fromont (défenseur central), d’Amir Ouchem (demi défensif), de Victor Flandrin (défenseur latéral) et de Samuel Belorgey (entraîneur) avant le match de dimanche à 14 heures 30 sur le stade Jean Pierre Adams.

Au mois de décembre, les jeunes U19 du FC Chalon avaient créé l’exploit de se qualifier sur le terrain du club du SC Bron Teraillon (le club de l’école de football de Karim Benzema). On pouvait alors craindre le pire pour le tirage au sort du groupe centre avec des clubs à éviter tels que : l’Olympique Lyonnais, l’AS Saint Etienne et Bourg-en-Bresse, des clubs professionnels ayant des centres de formation qui restaient en lice. Or, le sort n’a pas été clément pour les chalonnais car l’adversaire qui se profile est bien l’un de ces clubs professionnels avec la venue de Bourg-en-Bresse qui compte dans son équipe U19, pas moins de six joueurs évoluant certaines fois en CFA2. Les chalonnais auront donc fort à faire pour espérer une qualification, mais sur un match, avec leurs potentiels et leurs talents tout est possible. Les joueurs de Samuel Belorgey en sont capables, alors pourquoi pas ? Les jeunes footballeurs azur et or compte sur un public nombreux pour faire le 13ème homme afin de les transcender et bouleverser les pronostics.

Alexis Fromont (défenseur central), Amir Ouchem (demi défensif), Victor Flandrin (défenseur latéral) ont accepté de se confier à info-chalon :

Pensez-vous être prêts physiquement pour ce match, face à un adversaire très rugueux ? « Oui, nous avons beaucoup travaillé le physique depuis la reprise de la trêve. Cette après-midi (mercredi), nous allons faire une opposition et vendredi un travail spécifique devant le but afin d’être fin prêt pour ce match et notre rendez-vous ce dimanche à 14 heures 30 contre cette belle équipe de Bourg-en-Bresse ! ».

Comment vit le groupe actuellement à l’approche de ce match ? « Le groupe a conscience d’un match engagé et très physique avec beaucoup de rythme et d’intensité, mais nous sommes tous très excités par cette rencontre, tout en restant concentrés pour ne pas impacter notre match. De toute façon, nous savons ce qu’il nous reste à faire ! ».

Vous n’êtes pas favoris, cela est-il un avantage ? « Non, bien au contraire, mais nous partons comme outsider et nous ne sommes déjà plus dans la réflexion et les bla bla. Nous sommes déjà impliqués dans notre match. On a envie de le jouer et après de voir de ce que l’on va pouvoir faire dans cette rencontre. On n’est pas là pour tirer des plans sur la comète, de toute façon sur cette rencontre on a tout à gagner, et on va tout faire pour! ».

Plusieurs joueurs U19 de Bourg-en-Bresse évoluent en CFA2, cela vous donne-t-il une appréhension ? « Non, ils sont comme nous, ils jouent à 11 ! Ils ont des jambes et des pieds comme nous, et si dans la tête des gens, nous ne sommes pas favoris, croyez-bien que nous allons tout faire pour renverser cela. Bien sûr, on s’attend à un gros défi physique, mais on sera là pour répondre présent. Quoi qu’il arrive pour ce match, il faut que tout le monde soit dedans à 100%. Il va falloir que l’on soit de vrais guerriers car nous avons conscience de représenter notre club mais aussi la ville de Chalon. C’est une chance pour nous, donc faisons le maximum ! ».

Avez-vous un souhait pour ce match ? « Nous espérons que les chalonnais et grands chalonnais viendront nombreux nous supporter car nous aurons bien besoin d’un treizième homme. Nous avons aussi la chance de jouer sur le terrain JP Adams qui récompense nos résultats et notre parcours donc même si on est déjà très fiers de ce que l’on a fait, on ne veut pas s’arrêter là ! ».

Que vous apporte Samuel Belorgey, votre entraîneur ? « Tout d’abord, il est important pour nous ! Samuel est un passionné qui nous apporte énormément au niveau de sa détermination grâce à son passé de joueur. Il sait nous faire gérer notre stress lors de ce type de rencontre. Il sait nous préparer physiquement et mentalement pour être prêt le jour J et cela nous donne confiance ! ».

Samuel Belorgey entraîneur des U19 concluait : « Mon équipe est composée de joueurs formés au club depuis toujours à 90% de l’effectif. Sur les 16 joueurs qui seront sur la feuille de match, 80% sont des premières années, avec deux U17 ( des joueurs qui auront 3 ans de moins que les autres), ce qui veut dire que le bassin chalonnais à quand même des joueurs sur qui il peut compter et cela, pour moi, c’est une énorme fierté. Pour revenir sur le match, si lors du tirage, il fallait éviter l’OL et St Etienne, le 3ème à éviter : c’était Bourg-en-Bresse un club professionnel ayant un centre de formation possédant une équipe de U19 composée que de 2ème année dont six joueurs évoluent régulièrement en CFA2 ! Mais néanmoins, ce match, nous avons essayé de le préparer le mieux possible, mais soyons réaliste, nous sommes face à une montagne qui se présente devant nous. Maintenant, cela reste un match de « Coupe » et sur notre terrain, donc tu dois résister car plus le match va durer, plus cela peut les perturber et on ne sait jamais. Il ne faut pas oublier non plus que de notre côté, au-delà de la qualité de mon équipe, de sa générosité et du cœur qu’il va falloir mettre, il y a aussi du talent et en Coupe de France, tu ne passes pas sans talent car d’ailleurs on n’est pas là par hasard. J’espère bien sûr, un public nombreux car ces garçons là le méritent. Nous allons tout donner pour passer afin de rendre sa fierté à ce club, car rappelons le, il y a un mois on ne savait même pas si nous allions pouvoir aller jouer à Saint Jean-de-Losne ou Bron. Etre à ce tour de la compétition, c’est avoir aussi une belle carte à jouer et une belle image à donner de la ville de Chalon. Maintenant stop ! Au-delà des mots, il faut des actes, il faut pour les joueurs, que l’enjeu ne dépasse pas l’envie, il faut s’éclater, tout donner pour ne rien regretter, mais surtout mettre en exergue nos valeurs footballistiques afin que nos supporters s’identifient à ces gamins du bassin chalonnais. Et puis, comment ne pas penser à notre petite étoile qui veille sur nous et qui nous protège (Jérémy Chaussin), à qui on doit faire honneur ! ».

J.P.B                           

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche