Chalon sur Saône

A Chalon-sur-Saône, la rue Aux Fèvres non déneigée rend les commerçants non sédentaires furieux !

Des déclarations fracassantes ! « Il n’y a que sur le marché de Chalon-sur-Saône que l’on voit cela », disent-ils ! A lire également le communiqué de presse de la Mairie !

Si, à info-chalon, nous aimons mettre à l’honneur la compétence des uns et des autres, nous devons également lors de notre travail être honnête et  souligner les dysfonctionnements quand ils sont dénoncés par la population, les commerçants et autres.

Si  la compétence des agents des services techniques de la ville n’est pas à mettre en cause, car ils interviennent toujours avec grand professionnalisme, on peut s’interroger sur la qualité des directives que leurs sont données, où plutôt l’absence de consignes face à des événements météorologiques qui demandent des prises de décisions.

 Tout le monde sait que vendredi est jour de marché ! Pourquoi la rue n’a-t-elle donc pas été dégagée sachant que les commerçants non sédentaires arrivent à 6 heures du matin ? Que nous répondra t’on lorsque on apprend de source sûre : « on ne veut pas nous payer les heures supplémentaires, donc nous venons déneiger que sur les heures légales imposées, ce qui explique le bordel d’hier et d'aujourd’hui dans les rues de Chalon-sur-Saône?  

De passage ce matin à 8 heures 40 dans la rue Aux Fèvres, je suis interpellé par des passants et des commerçants sur les conditions de passage dans cette rue et par plusieurs commerçants non sédentaires furieux, dont certains n’ont pas hésité à communiquer  sur l’incompétence de la Ville de Chalon concernant les services de la voirie :

Pierre Petit, commerçant non sédentaire (choucroute) présent sur les marchés chalonnais depuis de nombreuses années : « La Rue aux Fèvres, c’est une rue qui n’est jamais entretenue du tout. Ce qui est désolant pour les clients et pour les commerçants. Regardez par vous-même un jour de marché et il n’y a rien de déneigé, la rue n’est pas dégagée ni pour nous ni pour les piétons. C’est nous qui sommes obligés de déneigé, ce n’est pas une honte ça ? Nous sommes vraiment pris pour des « bons à rien », on est juste bons à payer nos droits de place, c’est tout ce que je vois ! Quand on voit que l’on doit aujourd’hui travailler dans de telles conditions, on est un peu fou ! On ne devrait même pas venir et abandonner des marchés comme celui là ! Ma femme aujourd’hui qui exerce le même métier que moi, se trouve à Arbois dans le Jura, l’emplacement a été déneigé avant l’arrivée des commerçants non sédentaires. C’est propre pour les passants et pourtant il fait froid et il y a de la neige. Ce n’est pas la même chose à Chalon, déjà que cela fait des années que j’ai signalé que dans la rue Aux Fèvres, les jours de marchés il n’y a même pas un WC public et un point d’eau pour les commerçants et les passants ce qui est scandaleux, mais aujourd’hui je suis à bout ! Honnêtement, je crois que je vais arrêter ce marché, cela fera de la place pour les autres !

Christelle, commerçante non sédentaire (fruits secs et épices) déclare également: « Cela fait 10 ans que je fais les marchés, mais c’est la première fois que je fais un marché dans de telles conditions comme celles d’aujourd’hui. J’ai fait des marchés partout dans le département et en montagne, par temps de neige, par des températures de -10, mais des conditions pitoyables pour travailler, tu ne vois cela qu’ici à Chalon-sur-Saône. Vous allez en montagne, c’est dégagée, aux Rousses, c’est dégagé ! Ici rien n’est fait. Ce qui est scandaleux aussi ici, c’est que toutes les routes périphériques de la rue Aux Fèvres sont dégagées et l’artère de la rue principale où se déroule le marché rien n’est fait ! C’est un vrai scandale ! ».

Jean Denis, commerçant non sédentaire (choucroute) présent sur les marchés chalonnais depuis de nombreuses années déclare également : « C’est une honte ! On arrive ce matin à 6 heures du matin sur la Place Saint-Vincent et rien n’est déneigé ! C’est moi qui suis obligé de déneiger pour que mes clients puissent accéder à mon stand de fruits et légumes. On se retrouve avec 3 centimètres de neige qui bien sûr est gelée et on galère pour l’enlever. Ce n’est pas normal, cela aurait dû être fait la veille avant notre arrivée ! ».

9 Heures 40, alors que je viens d’être prévenu qu’un élu de la municipalité a été informé téléphoniquement de ma présence sur le marché et du recueillement de certaines déclarations, je constate l’arrivée d’une vingtaine de personnes, des agents de la voirie,  qui vont enfin dégager la rue Aux Fèvres en plein marché !

Une question demeure, faut-il qu’info-chalon soit dans les rues pour que le responsable de ce service ordonne aux agents de faire le travail ?

La Mairie a été jointe par téléphone à 11 heures afin d’être aviser de cet article, voici son communiqué à 15 heure 10 : « Suite à l'important épisode neigeux des derniers jours, les équipes ont été monopolisées et fortement occupées sur le terrain hier et ce matin, afin de dégager les rues principales, les quartiers et les lieux prioritaires (sites de santé, écoles, places, etc,). Malgré les efforts fournis par les agents qui ont participés au dispositif élargi mis en place (service Voirie renforcé par les services Propreté urbaine, Espaces Verts et Ateliers municipaux), les interventions ont hélas pris du retard dans les rues piétonnes. Ce matin, les agents du service Droits de Place ont rencontré tous les commerçants non sédentaires pour échanger et les informer qu’à titre exceptionnel, la Municipalité, bien consciente des difficultés rencontrées à leur arrivée sur le marché, proposait la gratuité de leur emplacement pour ce vendredi ».

Le photoreportage info-chalon.com

J.P.B                  

 

   

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche