Chalon sur Saône

CONSEIL MUNICIPAL DE CHALON - Mourad Laouès (CHALON AUTREMENT) reproche à Gilles Platret ses "écarts de langage"

Il n'aura pas fallu longtemps pour que le conseil municipal sombre corps et biens dans des joutes verbales à n'en plus finir. Le premier à dégainer aura été Mourad Laouès, demandant des explications de texte après les propos tenus par le maire de Chalon sur Saône au cours du dernier conseil municipal.

"Il nous est demandé d’approuver les procès-verbaux des deux derniers conseils municipaux. Nous le ferons puisqu’ils retranscrivent assez fidèlement les débats qui ont été menés dans cette assemblée.
Je profite néanmoins de cette adoption pour revenir sur la dernière séance du conseil municipal et notamment sur le vœu que vous avez proposé et sur les propos que vous avez tenus à mon égard en parlant de l’idéologie portée par le parti auquel j’appartiens EELV en la qualifiant de crasse.
Cet épisode illustre malheureusement assez bien votre conception étriquée de la démocratie.
Le vœu que vous avez présenté était en effet à cet égard éloquent, en refusant à des élus d’avoir des idées et positionnements différents des vôtres, en refusant qu’ils utilisent les droits qui leur sont légalement accordés.
Quant à vos propos sur EELV, la qualification que vous avez employée est tout simplement inadmissible.
Nous commençons d’avoir l’habitude de vos écarts de langage, de ce que vous minimisez parfois en les appelant après coup des maladresses. Mais cette qualification vraiment inadmissible illustre votre intolérance, votre mépris et elle n’est pas digne d’un élu de la République.
Et à ce sujet, je regrette que tous les élus de la majorité restent solidaires d’un tel comportement" a lancé le représentant écologiste de Chalon Autrement. 

Des propos qui n'ont pas eu de quoi désarçonner Gilles Platret, remonté sur le fait que l'opposition ait déposé un recours sur l'aménagement de la Place de Gaulle. "En passant par la voie juridique, vous cherchez à bloquer ce dossier stratégique pour Chalon sur Saône. On a un désaccord profond sur la méthode pour faire-valoir vos idées. Ce n'est pas une vulgarité que de dire "idéologie crasse", vous avez une méconnaissance de la polysémie de ce mot !". Des propos donnant le ton de la soirée qui démarrait sur les chapeaux de roues. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche