Chalon sur Saône

CONSEIL MUNICIPAL DE CHALON - Passe d'armes entre Gilles Platret et Nathalie Leblanc autour de Charréconduit

Ce ne sera pas au soir de cette séance plénière qu'on pourra espérer un apaisement des relations entre les deux élus chalonnais. Et c'est bien le moins qu'on puisse dire !

Le dossier Charréconduit a explosé en toute fin de séance du conseil municipal de jeudi soir. Et à vrai dire, on peut dire que Gilles Platret a fait mouche au point de projeter Nathalie Leblanc dans les cordes.  "J'admire votre souci de Charréconduit surtout quand vous êtes dans l'opposition parce que quand vous étiez en capacité de vous en occuper, on vous a vu avec un absentéisme colossal au conseil d'administration. Merci pour l'intérêt, vous pouvez aller sur le sujet quand vous voulez. Nous donner des leçons sur le sujet, c'est fort de café !" a lancé Gilles Platret à Nathalie Leblanc, alors que jusqu'en 2014, elle était conseillère générale du canton.

Alors qu'on pensait cette explication terminée, Nathalie Leblanc est revenue à la charge en toute fin de conseil municipal. "Je n'étais pas membre du conseil d'administration de Charréconduit et nous avions validé le fait de ramener Charréconduit dans l'ancienne maternité de l'ile Saint Laurent avec des places supplémentaires. Le conseil départemental avait validé à l'époque un EHPAD au coeur de l'agglomération, maintenant il faudra aller à Varennes le Grand et Saint Germain. Nous n'avions pas les mêmes visions et on tenait que ce soit du public".

Des propos loin d'attendrir Gilles Platret dans son explication de texte, "avez-vous rencontré l'association qui gère Charréconduit à l'époque ?". "On arrive vite à défaire vos arguments. Vous n'avez jamais sollicité en tant que conseillère départementale une rencontre avec la présidente de l'association et ça vous ne pouvez dire le contraire. On aura un témoignage qui le prouve "!

"Je l'attends ce témoignage" a rétorqué l'élue de l'opposition avant de confondre entre deux personnes. "Comment s'appelle-t-elle ? Vous le savez ? Ben non vous ne l'avez jamais rencontrée. Et puis Charréconduit ne va pas à Saint Germain mais à Varennes. On va arrêter là ce débat !".

Une passe d'armes qui est donc loin d'espérer un apaisement entre les deux élus Chalonnais. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche