Chalon sur Saône

Les autorités départementales et locales présentes à l’Assemblée Générale de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers de Saône et Loire

Tous les pompiers sont dans l’attente d’un nouveau Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours qui devrait arriver le 1er avril!

Samedi, organisée sur toute la matinée, dans le salon du colisée à Chalon-sur-Saône, se tenait l’Assemblée Générale de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers de Saône-et-Loire en présence de nombreuses autorités: Jérôme Gutton, Préfet de Saône-et- Loire, Jean-Jacques Boyer, Sous-préfet de Chalon-sur-Saône,  André  Accary, Président du Conseil Départemental  de Saône-et-Loire et Président du Conseil d’Administration du Service Départemental d’Incendie et de Secours, Sébastien Martin, Président du Grand Chalon et 1er Vice-président du Conseil Départemental, Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône, le Colonel Pierre Pieri, Directeur Départemental par intérim des Services d’Incendie et de Secours, le Commandant Thierry Vuillemin , Président de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers de Saône-et-Loire et Chef de Centre du Centre et d’Incendie et de Secours de Chalon-sur-Saône  et Monsieur Jacques Morel , Président de l’Amicale de Chalon-sur-Saône...

Devant plus de 250 Sapeurs Pompiers, ainsi que du personnel administratif et technique, représentant 120 centres d’incendie du Département rassemblés pour l’événement, se déroulait l’ouverture de l’Assemblée Générale extraordinaire. Lors de cet événement les différentes commissions se succédaient (jeunesses, vétérans, sportives, secourisme, caritative (téléthon)…) et informaient l’assemblée de leur activité au cours de l’année 2017.

Le Colonel Pierre Pieri, Directeur Départemental par intérim pendant 3 ans, venait également répondre aux diverses questions sur certains points depuis sa prise de fonction à la tête des Sapeurs Pompiers du Département et recevait également la Médaille d’Argent de l’Union départementale.

Venaient alors les discours officiels par les autorités dont voici quelques extraits :

 Thierry Vuillemin : « Pour commencer, je souhaite avoir une pensée pour nos amis et collègues qui ne peuvent se joindre à nous pour ces travaux, empêchés par la maladie. Je vous demanderais également de bien vouloir respecter une minute de silence en mémoire de nos camarades qui nous ont quittés au cours de cette année, que ce soit en service commandé ou non. J’ai une pensée toute particulière pour Jacky Cretin qui nous a accompagné fidèlement dans nos travaux et qui était très impliqué par l’organisation de nos manifestations et Michel Morlot, Vice-président  d’Honneur de notre Union que chacun d’entre nous a pu rencontrer […] Avec 36 000 interventions par an dont la moitié se déroulent en jour de semaine, les Sapeurs Pompiers ont pallié pendant toutes ces années les carences du système en place. Nous faisons face à une absence de médecins généralistes, à des fermetures de services hospitaliers et de services d’urgences. Comme actuellement, chez nos collègues de l’Yonne et de la Nièvre, des interventions de confort non urgentes explosent également. Cette situation n’est plus tenable, des effectifs professionnels de toutes catégories sont sous tension faute de recrutement de cadre, ou absorbés d’une activité  fonctionnelle de plus en plus forte. Jusqu’à quand allons-nous pouvoir tenir ? J’alerte nos décideurs sur cette situation qui se dégrade à une vitesse grand V. Elle pèse sur le moral et le physique de nombreux agents dans les casernes et dans les services fonctionnels. Nous attendons des mesures fortes pour faire baisser cette pression et faire en sorte de renforcer les services SPV et ASPP. Il ne faut pas non plus que ce dossier phare nous fasse oublier le climat d’incivilité grandissant dans lequel nos sapeurs pompiers évoluent  sur opération. Il n’est plus rare de voir le nombre de nos collègues se faire agresser verbalement et physiquement. Notre réseau s’indigne contre de tels faits à l’encontre d’agents publics en mission. Ces faits sont inacceptables et doivent faire l’objet de fermes condamnations comme on a pu le vivre en début d’année sur notre département [...] ».

André  Accary, Président du Conseil d’Administration du Service Départemental d’Incendie et de Secours : «Je m’associe à l’hommage qui a été fait, il y a quelques minutes concernant vos collègues disparus et la minute de silence. Je voudrais souligner après les propos du Président de l’Union, le rôle important en effet de l’Union, notamment dans toutes les manifestations que vous pouvez organiser dans l’année. Saluer le soutien social qui a été créé au sein de ce département et saluer aussi les relations intergénérationnels qui sont vraiment de très bonnes qualités et combien importantes et indispensables dans ce département [...] Alors, on a évoqué une situation de plus en plus tendue que l’on observe et qui monte en puissance, et je peux vous dire que l’ensemble des élus, le département bien sûr, partagés avec mes collègues et l’état, nous en avons pleinement conscience. On essaye effectivement, je dirais à chaque étage, de trouver des solutions, des solutions pérennes, de façon à palier à l’effet de tension d’activités, de changements aussi, d’opérations, mais aussi des actions sont programmées pour essayer de vous apporter des améliorations [...] On a tous conscience, en effet, aussi qu’il y a une évolution, vous parliez notamment entre guillemets, de l’accueil un peu tendu que vous pouvez avoir lors de certaines interventions. C’est un phénomène, bien sûr qui n’a pas l’ampleur que l’on peut rencontrer dans d’autres départements et heureusement, mais là aussi, il faut que l’on en tienne compte et il faut aussi que l’on trouve des solutions pour vous accompagner au mieux, car il n’y a pas de raison que vous soyez finalement accueillis de la sorte [...] Sachez que la population, vous le savez, vous adore car vous avez une grande notoriété auprès d’eux. Sachez que les élus que nous sommes, on a exactement la même impression vis-à-vis de vous ! C'est-à-dire, la même solidarité et la même admiration vis-à-vis de votre engagement au quotidien pour la population. On a exactement ce même état d’esprit donc, sachez que toutes les meures qui seront prises, toute la réflexion qui sera conduite et poursuivie pour le maintien d’un service de qualité et surtout pour tenir compte de toute les évolutions dans ce département. Sachez que l’on y passera le temps qu’il faudra, on y mettra les moyens qu’il faudra mais en tous cas on sera pleinement motivés à ce que vous ayez satisfaction pour l’ensemble de vos interrogations et de vos préoccupations, puisque votre réussite, c’est pour nous aussi un vrai degré de satisfaction et un réconfort ». 

Jérôme Gutton, Préfet de Saône-et-Loire : « La Solidarité, l’esprit d’équipe, n’est ce pas là l’A.D.N des Sapeurs Pompiers ? Je suis ravi d’être parmi vous. Merci pour votre travail, pour votre service et engagement de chaque jour au service de la population, pour votre travail d’équipe tout au long de l’année. Je veux vous dire merci, pour l’action au quotidien, des professionnels et des volontaires et je connais les conditions difficiles qui ont été abordées tout à l’heure par le Président de l’Union et par le Président du Conseil Départemental. Elles sont difficiles, ces conditions, parce que d’abord ces missions, vous les exercez et cela je ne l’oublie jamais, au péril de votre vie. J’en profite également pour m’associer aux propos du Président de l’union  relatif aux pompiers disparus, mais je pense aussi à ceux qui ont été blessés au cours de leur mission, en particulier dans le département. Elles sont difficiles aussi ces conditions, parce qu’il existe, en effet, en Saône-et-Loire comme ailleurs cet effet de tension opérationnelle trop connue qui pèse tant sur le service au quotidien avec  une augmentation de la charge opérationnelle pour le secours à personne notamment alors qu’au même moment,  hélas, la disponibilité en journée volontaire diminue. L’Etat n’a que trop conscience de cette situation qui fait que les Sapeurs Pompiers pallient les imperfections de la couverture sanitaire de notre pays. Des conditions difficiles aussi parce que malgré le fait que vous êtes là pour sauver, protéger, nos concitoyens, parfois, en effet une minuscule minorité, vous agressent. Même si les faits, sont peu nombreux dans ce département, ces agressions sont particulièrement graves, particulièrement inadmissibles, et doivent faire l’objet d’une réponse extrêmement ferme  et rapide. Je remercie d’ailleurs la Police et la Gendarmerie pour leur réactivité et j’attends comme vous la plus grande sévérité  de la part des juridictions [...] Je vous le dis à côté de toutes les autorités qui sont présentes ici, je suis fier du S.D.I.S de Saône-et-Loire et confiant pour son avenir, fier de vous voir et de vous savoir agir chaque jour pour protéger nos concitoyens et pleinement confiant de voir arriver un nouveau Directeur Départemental, qui prendra ses fonctions dans les prochaines semaines. Merci pour ce que vous faites, vive les pompiers de Saône-et-Loire, vive l’U.D.S.P et vive la République Française ! ».

Enfin, pour terminer cette Assemblée Générale, Sébastien Martin conviait  l’ensemble des Sapeurs Pompiers à venir découvrir le parquet de l’Elan Chalon pour continuer la cérémonie de remise de médailles et la passation du drapeau de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers.

Le Photoreportage info-chalon.com

J.P.B     

      

.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche