Chalon sur Saône

Olivier de Benoist ne s'attaquera qu'à sa propre personne le 29 mars à Chalon, sauf dérapage incontrôlable...

Après « Haut débit », « Très Haut Débit », « Très Très haut débit », « Fournisseur d’Excès », voici l’humoriste Olivier de Benoist dans un énième one-man-show dont le titre est « 0 – 40 ». Comme un score de tennis, mais plus sûrement pour s’attacher à sa quarantaine triomphante et au décorticage de sa vie, épargnant au passage ses habituels souffre-douleur, nos congénères féminines. Quoique, si l’expression «Chassez le naturel… » entrait en action, ce serait à coup sûr à son corps défendant et fortuitement... Interview express juste avant un tournage pour info-chalon.com

Content des prochaines retrouvailles avec le public chalonnais le jeudi 29 mars à 20h ?

«Oui, oui, j’aime beaucoup cette salle Marcel-Sembat, où j’ai joué trois fois je crois (vendredi 9 mars 2012, samedi 30 mars 2013, mercredi 10 décembre 2014 N.D.L.R.), et ensuite elle a un super retour rires, je suis impatient. En plus j’aurai des amis, de la famille, ce n’est pas tous les jours le cas. »

 

Comment s’est déroulée la cohabitation avec votre nouvel coauteur ?

« Il s’appelle Paul-Marie Debrie, c’est formidable, Vincent Leroy était formidable aussi, mais c’est vrai que ça me permet d’aller ailleurs. Changer d’auteur c’est toujours d’autres univers, c’est s’inspirer d’autres choses, et j’en suis ravi. »

 

Vous fixez-vous une ligne à ne pas franchir, ou alors le faites-vous avec l’art et la manière ?

«Je lis, et je me fixe des lignes, c’est que le public se marre. C’est toujours lui qui a le dernier mot. »

 

Les misogynes anonymes ont-ils été de bon conseil ?

« Oui, mais malheureusement je fais des rechutes dans le spectacle, pour le plus grand plaisir du public, car à chaque fois je donne de l’argent aux femmes qui sont dans la salle pour me punir, et c’est vrai que certaines sont devenues millionnaires ! » 

 

Les femmes sont-elles cette fois vraiment mises à l’écart, et si oui, qui vilipendez-vous ?

« Là je parle plus de moi, donc je me moque plus de moi-même, et je travaille sur 0 – 40, sur les différentes périodes de ma vie : 0 – 15, 15-30, 30 – 40, et ça fonctionne très bien. »

 

Avez-vous l’impression que, l’expérience aidant, votre dernier spectacle en date est toujours le plus abouti ?

« Oui, c’est normal d’ailleurs, je pense que même dans le jeu je m’améliore, il y a une volonté d’efficacité. »

 

Qu’aimeriez-vous vous ajouter à votre carrière ?

«Je suis comblé, je ne sais pas ce que je peux ajouter pour l’instant, ça marche très bien. Après, voilà, peut-être un jour aller au cinéma, mais je suis déjà très heureux comme ça. »

 

Où peut-on vous suivre ces temps-ci indépendamment de votre spectacle ?

« Je suis à la télé, dans une émission qui s’appelle Code promo. »

 

Renseignements auprès d’A Chalon Spectacles : 03.85.46.65.89, ou spectacles@achalon.com Réservation des places restantes ( à 30,00 euros) sur les réseaux Ticketnet et France Billet.  

 

Crédit photo : Pascal Ito

                                                                             Propos recueillis par Michel Poiriault

                                                                            poiriault.michel@wanadoo.fr

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche