Chalon sur Saône

« Mon Sang Pour Les Autres » 2018 -  
Une participation qui a doublé de moitié, le succès était au rendez-vous

Ils étaient 117 à s’être présentés en 2017. Ils ont été 168 à se présenter en 2018. Dont 39 nouveaux. Soit une augmentation de près de la moitié. Les chiffres parlent d’eux-mêmes

La 2e édition de « Mon Sang Pour Les Autres », organisée par les rotary-clubs Chalon Bourgogne-Niépce et Chalon Saint-Vincent et le club Inner Wheel de Chalon, en association avec l’Etablissement français du sang Bourgogne Franche-Comté et l’Association pour le don de sang bénévole de Chalon, a été une réussite. Pour le 20e anniversaire du lancement de cette opération nationale du Rotary on ne pouvait pas faire mieux...
Il est vrai qu’ils connaissent bien le lieu et notamment le premier nommé. Gilles Platret, maire de Chalon, et Sébastien Martin, président du Grand Chalon, ont été les deux premières personnes à se présenter dans la salle du Conseil municipal, transformée en salle de prélèvement et à être pris en charge par la souriante équipe de l’EFS. Suivi de près par Mourad Laoues, le conseiller municipal d’opposition. Comme quoi, quand il s’agit de sauver des vies humaines, les rivalités politiques s’estompent...


Le monde sportif chalonnais mobilisé


Comme lors de la 1re édition, en avril 2017, les parrains de « Mon Sang Pour Les Autres » version chalonnaise étaient les champions d’aviron Adrien Hardy, Sidney Chouraqui et Fabrice Moreau au palmarès international impressionnant. Interrogé par un autre grand sportif Didier Pommey, qui animait cette journée dédiée à la solidarité, Sidney Chouraqui, devenu en novembre 2016 président du Cercle de l’Aviron de Chalon, a souligné « On est dans le partage. C’est normal que notre club s’associe à cette noble cause ». L’Elan Chalon s’est également associé à cette collecte événementielle en chargeant la mascotte du club, le célèbre Scott, vêtu de son maillot au non moins célèbre numéro 71,  de convaincre en compagnie des rotariens et des dames d’Inner Wheel les passants à venir donner leur sang. Le Budokan Chalonnais était également de la partie. Précédant l’inauguration officielle, une démonstration effectuée par un groupe de judokas et de karatékas du club cher au président Jean-Claude Guillerminet, a lancé de la plus belle des manières ces huit heures de collecte.


Si le monde du sport, comme on peut le constater, s’est bien mobilisé pour « Mon Sang Pour Les Autres », le monde de la culture n’a pas été en reste... Durant tout l’après-midi de jeunes élèves du Conservatoire à rayonnement régional du Grand Chalon se sont succédé sur la scène installée pour la circonstance place de l’hôtel de ville, où était stationné un autobus de la STAC, également partenaire. Et, ce qui n’était pas prévu au départ,  le jeune clarinettiste d’origine chalonnaise Arthur Reynaud-Chanon, ancien élève du CRR du Grand Chalon puis ancien élève du conservatoire de Bruxelles, de passage dans la cité de Niépce, a également fait une prestation très remarquée.


« Une belle journée de solidarité... »


La collecte avait lieu ce samedi 24 mars 2018. « Une belle journée de solidarité à Chalon et dans le Grand Chalon », comme l’a fait remarquer Sébastien Martin durant l’inauguration officielle. Le président de la communauté d’agglomération faisant allusion également aux parcours du Cœur, organisés samedi et dimanche à l’Espace Santé Prévention par le club Cœur et Santé sous l’égide de la Fédération française de cardiologie, et bien sûr au Sidaction 2018, qui se déroulait  dans toute la France tout au long du week-end.
La collecte avait lieu à l’hôtel de ville de Chalon. « Les portes de la mairie seront toujours ouvertes » a assuré Gilles Platret, qui lui succédait au micro. Le maire de Chalon ajoutant « On vient dans la maison qui appartient à tous pour donner son sang. C’est un geste symbolique ».


Pour la seconde année consécutive Jean-Claude Brocart, à l’initiative du premier « Mon Sang Pour Les Autres » en 1998 à Toulouse, et qui a des attaches familiales en Saône-et-Loire, était présent à Chalon. Occasion pour le coordinateur national de l’opération de rappeler que Chalon était entrée dans le club des 130 villes qui organisent MSPLA et que depuis l’origine ce sont quelque 350 000 donneurs qui ont été accueillis dans une ambiance festive et conviviale. « Je vous laisse deviner le nombre de vies sauvées » a-t-il ensuite fait observer.


Apprenant le décompte final, Roger Lombard, past-président du rotary-club Chalon Bourgogne-Niépce, et représentant Frédéric Lainé, gouverneur du district 1750 du Rotary International, a interpellé Jean-Pierre Guittard, président de l’Association pour le don de sang bénévole de Chalon et Danièle Pierre-Guy, coordinatrice de la commission d’organisation « 168, c’est bien... mais il faut qu’on arrive à 200 l’an prochain ». Le défi est d’ors et déjà lancé et bien lancé...

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche