Chalon sur Saône

Chalon-sur-Saône dans le coeur de Roberto Negro, une des révélations de la scène jazz française

Ce pianiste et compositeur virtuose sera présent vendredi, cette fois-ci au Conservatoire à Rayonnement Régional, avec son nouveau trio Dadada. Il livre à info-chalon ce qui le lie à notre ville.

Dadada est un trio créé en 2016 à Rome, composé d'Emile Parisien (saxophoniste), de Michele Rabbia (percussionniste) et de Roberto Negro, réunis autour des compositions de ce dernier. Programmé le 4 mai à 20h à l'Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon (renseignements et réservation : Tél. 03 85 42 42 67) en partenariat avec L'Arrosoir et l'ARC Scène nationale Le Creusot, Dadada Trio fascinera "par ses tonalités mystérieuses et son utilisation d’effets électroniques subtils qui nous plongent dans des ambiances nocturnes et oniriques."* Le trio convoque ici la poésie et affiche son goût certain pour la surprise.

Lorsqu'on demande à Roberto Negro ce qui le lie à Chalon-sur-Saône, sa réponse ne se fait pas attendre : "C'est une histoire qui date et qui prend plusieurs entrées : des collaborations fréquentes avec Anaïs Blanchard de la Méandre. Elle a d'ailleurs réalisé un clip pour Dadada qui sort justement cette semaine à l'occasion du concert. Une rencontre avec Médéric Roquesalane de l'Arrosoir qui m'a invité à plus d'une reprise pour jouer à l'Arrosoir, dans et hors les murs. En ce qui concerne le Conservatoire du Grand Chalon, Stéphane Warnet avait programmé mon tout premier trio il y a quelques années, en  2012 ou 2013 ; et puis, Chalon dans la Rue également, puisque j'y ai joué avec un spectacle, le Caravaning Club, il y a 5 ans aussi je crois. C'est donc déjà une belle histoire d'amour avec Chalon !"

SBR

Crédit photo : Jean-Pascal Retel

* Extrait du texte de présentation du concert.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche