Chalon sur Saône

Ras le bol de se faire pointer du doigt .. !

Les explications d'info-chalon.com

Le coup de gueule d'un "footeux" bénévole de surcroît, et bien engagé du côté du District de football, n'est pas passé inaperçu, au point de soulever un coup de gueule en retour de Dominique Juillot à notre égard. Même si on concède aisément son agacement de voir son club de coeur ainsi pointé du doigt, info-chalon.com a défendu sa position, considérant que la démocratie autorise aussi cette liberté d'expression de la part d'un amoureux d'un autre sport, agacé de son côté, sur des répartitions budgétaires. 

De là à accuser info-chalon.com d'avoir choisi son camp, de ne pas valoriser le basket, ou à titre personnel de ne pas soutenir l'Elan, il ne faut pas "déconner" non plus. Info-chalon.com n'a pas à choisir un camp, à défendre tel sport au détriment d'un autre. Oui, le choix a été fait de donner la parole à ce bénévole engagé dans le football, sa discipline de coeur. Oui, info-chalon.com s'est déja fait montrer du doigt par les clubs de football, clubs de rugby ou de handball, parce que nous n'étions pas assez présents les week-end sur les bords de terrain, afin de relâter tel ou tel résultat sportif. 

Considérant que le coup de chaud de Dominique Juillot à notre égard se veut comme une colère passagère, une colère de passionné, on n'en tiendra pas rigueur alors qu'il aurait sans doute mieux valu dans pareille circonstance, énumérer, promouvoir toutes les politiques publiques en faveur des sports dans toutes leurs dimensions à l'échelle du Grand Chalon tout en considérant que cela peut générer des crispations à l'heure de l'argent public rare.

Aux personnes blessées par les propos publiées dans notre rubrique opinion, nous le répétons, encore et toujours, ne pas donner la parole, ce n'est pas éteindre ce que les uns et les autres peuvent penser. Soutenir l'Elan à la hauteur ce qu'il est soutenu, y compris par info-chalon.com au regard du nombre d'articles réalisés par nos soins, est un engagement local assumé par les collectivités, mais aussi par notre rédaction depuis maintenant  9 ans, parce que l'Elan demeure qu'on le pense ou pas, une vitrine de notre agglomération, mais de là, à nous accuser des plus vilains mots dès lors que l'on donne la parole à une autre manière de penser, il y a des limites à ne pas dépasser, mais sachez le on respectera toujours la liberté de chacun de penser, et encore plus, lorsqu'elle est assumée.

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche