Chalon sur Saône

Manifestation à Chalon-sur Saône : CGT, F.O, FSU, UNSA, Solidaire, tous unis, tous mobilisés et tous déterminés !

Une manifestation qui comptait environ 600 personnes. Le reportage photos d’info-chalon.com !

Ce sont environ 600 personnes qui se sont mobilisées  pour défiler ce  mardi après-midi, jour de grève nationale, à l’appel des organisations syndicales de la CGT, F.O, FSU, UNSA, Solidaire … Une grosse colère des syndicalistes qui dénonçaient : « La privatisation de la SNCF (leur solidarité avec les cheminots), la révolte des retraités suite à la baisse de leur pension, la suppression de postes des fonctionnaires (120 000 suppressions prévues), les ordonnances Macron qui pénalisent les salariés du privé, la contre-réforme du baccalauréat, la destruction du système de soins et de la sécurité sociale, la santé et la protection sociale qui sont en danger, des emplois pour l’hôpital  etc… ».

Les manifestants sont partis du point de rassemblement de la Maison des Syndicats  pour se diriger à la gare, empruntant successivement : la rue Emiland Menand,  la Place de l’Obélisque, le Boulevard de la République, l’avenue Jean Jaurès pour arriver devant l’établissement de la SNCF pour une prise de parole des principaux dirigeants des syndicats.

Info-chalon a retranscrit pour vous les revendications du syndicat F.O lors de sa prise de parole: « Nous tenons à saluer ici le combat exemplaire des cheminots contre le pacte ferroviaire. D’assemblée générale en assemblée générale, ils apportent un démenti cinglant à ceux qui prétendent enterrer la mobilisation, en voulant nous faire croire qu’un car qui roule c’est la même chose qu’un train ! Êtres solidaires, c’est être aux côtés des cheminots ! En grève le même jour! C’est ce que Force Ouvrière avait proposé pour cette journée de grève et de mobilisation des fonctionnaires. Nous saluons également les salariés d’Air France qui maintiennent leur lutte pour des augmentations de salaire et qui ont su dans le cadre du référendum patronal remettre à la page « l’arroseur arrosé ». Le PDG d’Air France a pris une veste tout en gardant sa chemise ! Ce gouvernement ne réforme pas, il détruit. Il détruit la protection sociale, les statuts et les conventions collectives, le service public ferroviaire, les diplômes nationaux, la démocratie sociale et tous les acquis sociaux arrachés depuis 1936 et 1945 en essayant de les passer à la moulinette. Le capital décide et Macron exécute. Il est notre devoir de syndicalistes, de salariés mais aussi de citoyens de nous opposer à la destruction du statut de la Fonction Publique car sans statut plus de Fonction Publique et sans Fonction Publique, plus de République. Cela serait le retour à la gouvernance des copains et des coquins. Alors manifestons aujourd’hui, demain et après-demain : pour la défense du statut général des fonctionnaires contre l’emploi de contractuel, pour le maintien des 120 000 postes, pour la défense de la protection sociale, l’arrêt immédiat de fermetures de lits et de services hospitaliers, pour la défense des diplômes nationaux et pour l’arrêt immédiat du gel du point d’indice et l’augmentation des salaires ! ». 

     

J.P.B

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche