Chalon sur Saône

A Chalon sur Saône, 300 personnes ont dénoncé la politique d'Emmanuel Macron

De l'aveu même des organisations syndicales et politiques appelant à la "marée populaire" contre la politique d'Emmanuel Macron, la mobilisation n'était pas au rendez-vous.

300 personnes à Chalon sur Saône, 1000 à Dijon, ce n'est pas de quoi susciter de l'inquiétude au gouvernement d'Edouard Philippe. Une "marée populaire" qui s'est plutôt transformée en flaque d'eau au regard de ce que les uns et les autres espéraient en cette journée de mobilisation nationale qui aura rassemblé finalement un peu moins de 300 000 personnes selon les organisations. Défaut d'organisation, manque de lisibilité des messages portés, accumulation de grèves et autres mouvements de protestations ont-ils eu raison de cette "marée populaire" qui était appuyée par près d'une trentaine d'organisations syndicales, politiques et associatives. Dans le cortège chalonnais, la mobilisation du jour aura eu le mérite de poser des questions sur les prochains combats à mener car une chose est sûre, du côté des présents, il n'était pas question d'évoquer une démobilisation. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche