Chalon sur Saône

Vernissage des nouvelles expositions temporaires et présentation de la nouvelle directrice des musées Niépce et Denon

De nombreuses autorités présentes, moins d'une centaine de personnes dans la salle.

Vendredi dernier, à 12H30, a eu lieu la présentation officielle de la nouvelle directrice des musées Niépce et Denon qui prendra ses fonctions à compter du 20 août. L'inauguration des expositions temporaires, visibles jusqu'au 16 septembre, : "Jean-Christian Bourcart, Une excuse pour regarder", "Visions d'artistes, Photographies pictorialistes 1890-1960" et "Cutting Paper / Thomas Cecchelani et Léo Delafontaine" - ce dernier projet ayant reçu le soutien de l'hôtel St-Georges, s’est déroulée en fin de journée et a réuni 80 personnes.

Après avoir fait le tour de ces expositions, guidé par Sylvain Besson, Responsable des expositions au Musée, et devant plusieurs autorités présentes : Nathalie Leblanc, Conseillère régionale, Francine Chopard, Conseillère régionale, Déléguée à l'Université, Sébastien Martin, Président du Grand Chalon et 1er Vice-président au Conseil départemental de Saône-et-Loire, Benoit Dessaut, Adjoint à la ville de Chalon-sur-Saône en charge de la culture et du patrimoine, Dominique Rougeron, Conseillère municipale et Thérèse Beyssette, Directrice de la Maison de Quartier des Aubépins, Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône, a pris la parole afin de présenter la nouvelle directrice des musées municipaux chalonnais. 

40 000 visiteurs en 2017 soit 12 % d'augmentation

Après avoir vivement remercié les équipes du musée qui ont travaillé de longs mois "seuls", presque 18 mois plus précisément, il informait l'assemblée que  Brigitte Maurice-Chabard reprendra les rênes des deux musées chalonnais. La nouvelle Directrice ayant précédemment oeuvré pendant 29 ans au Musée Rolin, à Autun, née à Beaune, c'est une bourguignonne "pur jus" a souligné le 1er magistrat de la ville. Brigitte Maurice-Chabard a effectué ses études dans l'Yonne puis a travaillé à Cluny, et l'une de ses principales missions sera de poursuivre le développement de l'accueil des publics.

"Aller en face"

"L'augmentation du chiffre de fréquentation du musée est un vrai mouvement qu'il faut continuer à développer", a poursuivi Gilles Platret. Outre cette mission première d'ouvrir le musée à tous, l'autre grand axe sera de "préparer la préfiguration du déménagement" et "d'aller en face [...], de traverser la Saône". En effet, le musée Niépce, entend bien investir les locaux de l'ancien hôpital dans un délai encore non défini. Ce déménagement permettra que "les collections rayonnent, que le musée soit un lieu accessible à tous les publics et qui laissera les expressions envahir tous les espaces". Une place sera également faite à la création contemporaine. "L'aventure photographique continue", a lancé le maire de Chalon-sur-Saône, concluant à propos de ‘la statue qui regarde au loin et tourne le dos aux automobilistes’, récemment remise en place : "Laissons l'horizon à Niépce". 

Photos : JPB

Pour en savoir plus sur les expositions temporaires : 

Jean-Christian Bourcart, Une excuse pour regarder : "Jean-Christian Bourcart a déposé au musée Nicéphore Niépce, en 2017, l'intégralité de ses archives de la première période de sa carrière comme photoreporter. À partir des négatifs et planches contact conservées, l'exposition propose de revisiter ce fonds de plusieurs milliers d'images. Une plongée en près d'une centaine de planches contact et tirages noir & blanc pour Libération, des années 1980 à 2000 : portraits de personnalités issues des sphères artistiques, politiques, reportages sur les phénomènes culturels et sociaux de l'époque."*

Visions d'artistes, Photographies pictorialistes / 1890-1960 : "Chapitre majeur de l’histoire de la photographie, le pictorialisme est un courant esthétique international né vers 1890 dont l’objectif était de faire admettre les potentialités créatives de l’image photographique en produisant des épreuves possédant des qualités d’art. Fruit de recherches et de découvertes récentes, l’exposition Visions d’Artistes – la première consacrée au pictorialisme depuis plus d’une décennie en France – propose au public une vision renouvelée et élargie de l’aventure pictorialiste à l’échelle européenne. S’appuyant sur les collections du musée Nicéphore Niépce, elle réunit plus de deux cents photographies."*

Cutting Paper / Thomas Cecchelani et Léo Delafontaine : "Une image photographique est un agencement plus ou moins fortuits d’éléments infimes, qu’ils soient matériels ou numériques. Que se passe-t-il si l’on décide de réagencer différemment les sels d’argent ou les pixels qui composent une photographie, ne serait-ce que légèrement ? Plutôt que d’opérer cette opération numériquement, Thomas Cecchelani et Léo Delafontaine ont décidé de l’expérimenter de façon sensible en déchirant ou découpant des images choisies parmi un corpus représentatif, mais aussi complètement subjectif, de l’histoire de la photographie. Chaque image change alors complètement de régime et s’aventure sur les terres du cubisme, du pointillisme, du Ready-made ou de l’expressionnisme abstrait. On se rapproche plus de l’action painting que de la prise de vue traditionnelle.Cette série n’en reste pas moins un hommage à la photographie dans sa globalité, un musée imaginaire où se côtoient les plus grands chefs-d’oeuvre, la photographie de famille, amateure, les époques et les procédés les plus divers."*

 

*Source : Musée Niépce, Chalon-sur-Saône

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche