Chalon sur Saône

Gros plan sur le concert de L’harmonie municipale « La Vaillante » en communion avec l’harmonie « Musikkapelle » de Maichingen (Allemagne)

Une 19e rencontre entre ces deux formations musicales qui a tenu toutes ses promesses

Dans le cadre du cinquantenaire du jumelage avec l’orchestre d’harmonie de « Musikkapelle » de Maichingen en Allemagne, l’harmonie Municipale « La Vaillante » accueillait ce samedi à 18 heures 30 à la Salle Marcel Sembat à Chalon-sur-Saône, la formation des musiciens allemands pour un grand concert commun.

De nombreux chalonnais et grands chalonnais sont venus assister à cette fraternité musicale entre les deux formations et découvrir une formation allemande composée  d’une quarantaine de musiciens qui a assuré en grande partie le programme musical.

La première partie de concert était assurée par l’harmonie municipale de « la Vaillante » sous la direction d’Eddie Nicollet pour interpréter : A Taste of Honey (de B Scott), Missouri Waltz (de F.K Logan), Game of the Thrones (de R.Djawadi), Hallelujah (de L.Cohen), See you later, Alligator (de R.Guidry), The Legendof Danny Boy (Arr J. Swearingen), Baby Elephant Walk (de H. Mancin), Thierry la Fronde (de Jacques Loussier), La Collegiala (de L. Aguilar)

Eddie Nicollet  passait alors la baguette à son homologue allemand Timo KÄCHELLE  pour la direction de l’orchestre « Musikkapelle » de Maichingen dont la représentation musicale fût couronnée de succès suite aux interprétations musicales successives d’une grande qualité telles que : Fanfare Festive (de Michael Geisler), Galactic Suite (de Vincent Robert), A Musical Fantasy (d’Ennio Salvere), Ein Halbes Jahrhundert (de Very Rickenbacher), Last Ride Of The Day (de Nightwish), Uptown Funk (de Bruno Mars) et The Green Berrets (de Karl Safaric).

S’en suivait la remise du challenge de l’amitié franco-allemande (réalisé par l’artiste sculpteur et créateur Alain Longet), entre les deux présidents des harmonies !

Une musique jouée en communion par les deux compositions musicales rassemblées,

Cette soirée s’est terminée par de nombreuses ovations adressées aux acteurs de cette soirée très réussie.

La soirée se poursuivait par un apéritif collectif,

Un repas où à la table des trompettistes et d’un tubiste chalonnais l’ambiance était présente,

Comme celle de la table des musiciens allemands qui étaient heureux de faire la fête

Une table également occupée par messieurs Muller et Daloz à l’origine du jumelage entre les deux formations des harmonies.

Une soirée qui se terminait avec un DJ, où tous se retrouvaient sur la piste de danse pour fêter dignement ce jumelage.

Le photoreportage info-chalon.com 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche