Chalon sur Saône

Coiffeuse en devenir, Elise Berthoux a tutoyé l'excellence...et n'aspire qu'à récidiver !

Bon sang ne saurait mentir ! Avec une maman –Bénédicte- qui exerce son art à Sennecey-le-Grand, c’est tout naturellement qu’Elise Berthoux devait lui emboîter le pas, ce bille en tête. Dame, c’est que l’apprentie coiffeuse, à bonne école, saisit l’occasion par les cheveux lorsqu’elle se présente à portée de ciseaux. Au point d’y prendre goût et de se hisser jusqu‘au niveau national après des débuts mirifiques au plan régional…

Dans le haut du panier

Le sort en est jeté pour la très méritante jeunette, âgée de 17 ans, s’agissant d’une partie d’un parcours qu’on lui souhaite, pardi, long  et truffé de réussites. L’heure est au dépôt temporaire des armes de coupe massives, puisqu’au terme de deux ans passés à engranger les conduites à tenir, tant au C.I.F.A. de Mercurey, qu’au salon de coiffure Hair MES (Marielle-Estelle-Sylvie) situé au n°25 de l’Avenue Boucicaut à Chalon-sur-Saône,  repris il y a de cela dix-sept ans par les associées sus-mentionnées, la jeune fille a tenté d’ étalonner sa valeur par le biais du CAP ad hoc, dont elle aura les résultats le 6 juillet. N’étant pas du genre à mettre tous ses œufs dans le même panier, Elise prit part le 23 avril dernier à Lyon à la sélection régionale  du concours MAF « Un des Meilleurs Apprentis de France ». Coup d’essai, coup de maître ! Trois épreuves attendaient les postulants : une mise en pli artistique,  une coupe- brushing, et un chignon de gala. Qu’advint-il  ? Sur les vingt-et-un candidats, seuls quatre d’entre eux crièrent victoire…avec au sein du quatuor, Elise, médaillée d’or, laquelle requérait a minima une moyenne de 18/20 relative au triptyque en question. Une Elise au demeurant nullement gênée aux entournures d’un strict point de vue géographique, dans la mesure où elle fut l’unique prétendante de Bourgogne Franche-Comté.

 

Le profil idoine pour aller le plus loin possible

 

Bébé du MOF (Meilleur Ouvrier de France), le MAF (Meilleur  Apprenti de France) sera encore à l’ordre du jour pour l’impétrante, cette fois le 9 septembre prochain à Paris, date à laquelle elle usera de son savoir-faire lors de l’ultime défi, à savoir la finale nationale. Dans un contexte par nature plus relevé, Elise sera notée sur la confection d’un chignon de haute couture, ainsi que sur le choix de la robe du même acabit. A ce sujet, celle dont les déplacements à Lyon chaque mardi ont occasionné des frais, serait aux anges si une âme compatissante lui prêtait une robe…On peut le cas échéant la contacter à cette adresse : eliseberthoux@gmail.com La coiffure n’est pas une lubie de dernière minute. Oh que non ! «C’est venu quand j’ai su parler. J’ai été créée dans le salon de coiffure », confie avec humour celle dont la voie semble toute tracée. Sa prochaine formation, longue de deux ans, revêtira les traits du BP (Brevet professionnel). A son issue ? Nul ne sait, pas même elle, mais à chaque jour suffit sa peine ! Il n’est pas inenvisageable qu’elle aille à l’étranger aiguiser ses connaissances et vivre une expérience lui octroyant nombre de garanties. A l’instar de son souhait de changer d’air en ne se réfugiant point dans le salon familial de coiffure sennecéen, toutes proportions gardées, pour la pratique sur un autre terrain. « J’aime bien le côté artistique, qu’on n’a pas forcément au salon. Je suis d’autre part souvent modèle grâce à ma maman », a-t-elle consenti à dire. Au salon chalonnais Hair MES les louanges tombent dru : « C’est une élève parfaite, appréciée par tous les clients. »  Sa mère Bénédicte ôte la pression et relativise quant à la suite : »Je veux qu’elle reparte avec le sourire. Ce ne serait pas un échec, mais que du plus si elle ne gagnait pas. » A suivre…

                                                                                                    Michel Poiriault

                                                                                                    poiriault.michel@wanadoo.fr    

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche