Chalon sur Saône

Au Tribunal Correctionnel de Chalon-sur-Saône, 300 personnes viennent défendre la cause de Fudji !

« Nous sommes là en mémoire de Fudji, ce chien qui a été brulé par une tortionnaire ! » a déclaré Sandrine Le Maréchal (Association SCA)

Au Tribunal Correctionnel  de Chalon-sur-Saône, rue Emiland Menand, beaucoup de personnes étaient présentes pour défendre la cause animale suite à ce tragique faits divers de cet été où le chien Fudji a été volontairement brûlé vif ; Celui-ci est décédé suite à ses brûlures.

Ce sont donc 300 personnes qui se sont mobilisées pour demander une application de la loi pour cet acte de cruauté envers l’animal.

Sandrine Le Maréchal, Présidente d’une Association de Protection Animale S.C.A (Stop Cruauté Animal) confiait à info-chalon : « On est ici tous solidaires et en mémoire de Fudji, ce chien qui a été brûlé et tué par une tortionnaire. Après, nous ne sommes pas là pour faire une chasse aux sorcières. Nous, c’est en mémoire de Fudji qu’on est là ! On souhaiterait que la peine de cette après-midi soit exemplaire et qu’elle soit vraiment appliquée à son auteur. Car aujourd’hui en France, il y a trop de lois qui sont mises en place pour la protection des animaux, mais elles ne sont pas appliquées du tout! ».

Le photoreportage info-chalon.com      

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche