Chalon sur Saône

L'Assemblée Générale des syndicats du Chalonnais demande au gouvernement le retrait de son projet de réforme

Communiqué de presse

L’assemblée générale des syndicats du Chalonnais réunie le jeudi 6 septembre 2018, informée du projet de réforme des retraites présenté par le gouvernement Macron/Philippe, a décidé de travailler à la construction d’un mouvement d’ampleur. Elle souhaite combattre la création d’un système de retraite par point, elle refuse la suppression de la pension de reversion, elle affirme son opposition à la disparition des différents régimes spéciaux.

La CGT revendique un droit à une retraite pour tous les salariés, dès l’âge de 60 ans, avec les moyens de vivre dignement (un taux de remplacement au minimum de 75 %).

 

Elle réaffirme sa volonté d’un financement assis sur les revenus du travail – Le salaire socialisé doit être maintenu et les exonérations de cotisations patronales supprimées. Elle est attachée au régime par répartition. L’évolution de la pension doit être indexée sur le salaire moyen et non pas sur l’indice des prix. La CGT revendique une vraie prise en compte de la pénibilité. Elle s’oppose au basculement de son financement par l’impôt via la CSG dans le budget de l’Etat et revendique un retour à une gestion démocratique du système de retraite et des régimes qui le constituent. 

 

Pour toutes ces raisons la réforme engagée par le président de la république est aux antipodes de ce que veulent les salarié-e-s. Les syndicats se sont d’ores et déjà engagés dans la construction du 9 octobre. Des rencontres intersyndicales départementales et locales auront lieux dans les prochains jours.

 

Elle demande le maintien :

  • Du code des pensions civiles et militaires
  • De tous les régimes spéciaux de retraite
  • De toutes les pensions de reversion

Elle demande au gouvernement de retirer son projet de réforme.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche